Vendredi 16 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Galadrielle Heinrich, 850 euros pour un toit

Par Irène Idrisse | Publié le 12/07/2018 à 13:24 | Mis à jour le 12/07/2018 à 13:41
Photo Directeur et Fournitures

 

La saison des pluies commence, la pièce sera inondée. Si la toiture n’est pas réparée, les ordinateurs et les livres seront détruits, tout sera perdu ! 

Après la remise publique de fournitures scolaires au Collège Saint Esprit de Mbour en ce mois de mai, Galadrielle persiste et signe en s’attaquant à un autre front au sein du même établissement : le toit. 850 euros. C’est la somme dont ledit collège a besoin pour refaire le toit d’une classe et permettre au collège de conserver ses ordinateurs et livres. Galadrielle qui s’implique activement dans l’éducation des filles et garçons au Sénégal lance un Gofundme afin de financer ce projet qui relève de l’urgence. Entretien.

Aujourd’hui il manque seulement 830 euros - 543,650 Frcs CFA - à l’école pour rénover entièrement le toit et sauver la classe  

Quoique résidant maintenant en Irlande, vous continuez à revenir au Sénégal et, selon vos propres mots « depuis près de 20 ans ». La raison ou les raisons de cette constance ?

Tout a commencé lors d’un voyage familial qui m’a sensibilisé aux inégalités dans le monde. Lors de ce voyage, ma famille a rencontré une famille sénégalaise avec qui nous sommes aujourd’hui amis depuis plus de 20 ans. Lorsque leurs enfants ont commencé à être scolarisés, mes parents se sont intéressés à la question de l’éducation des enfants au Sénégal et ont offert de parrainer l’ainée des enfants de nos amis sénégalais. Mes parents sont mes héros. Ils ont inspiré ma décision de suivre leurs pas, et de parrainer le cadet des enfants de nos amis qui s’appelle Amadou.

 

Sensible à l’éducation comme dynamiteur des paradigmes, notamment ceux liés à la pauvreté, l’illettrisme, la connaissance de soi et du monde, vous prônez « l’éducation pour tous » et œuvrez en ce sens. Pourquoi ?

En tant que marraine d’Amadou, je suis de près sa scolarité au Collège Saint Esprit de M’Bour et le sujet de l’éducation des enfants au Sénégal m’interpelle.

Le Sénégal est un pays extrêmement jeune. Selon le Ministère de l’Education Nationale Sénégalais, en 2014, les moins de 15 ans représentent 42,1% de la population globale sénégalaise. De plus, seulement 66,5% des enfants en âge d’aller en école primaire terminent le cycle, contre 56.4% au collège. Le système d’éducation sénégalais est en manque d’enseignants qualifiés, ainsi que de manuels et matériels scolaires pour les élèves et les enseignants.

La rencontre avec le Directeur de l’école m’a motivée à m’impliquer davantage. Le 8 Mars 2018, je mettais en place une initiative pour Aider l’Éducation des Enfants au Sénégal.

 

FOURNITURES-LIVRES

 

Peut-on avoir les chiffres et genres d’articles que vous avez remis au collège Saint Esprit de Mbour ?

Voici la liste des fournitures scolaires qui ont été remis à M. Henri Noel Badji, Directeur du Collège Saint Esprit :

708 Crayons de couleur

379 Stylos

330 Crayon à papier

148 Feutres

126 Craies

98 Tailles crayons

87 Gommes

54 Cahiers

53 Règles

48 Compas

24 Sacs en toile

13 Set de Maths

12 Tableaux à craies individuels

10 Surligneurs

5 Trousses

5 Rouleaux de scotch

4 Dictionnaires

3 Calculatrices

2 Livres à dessin

 

 

 

Quelle fut la réaction du proviseur ?

Le 25 Avril 2018, j’ai rencontré M. Henri Noel B. Badji, Directeur du Collège Saint Esprit de M’Bour pour lui remettre les fournitures scolaires en mains propres. Le jour de la distribution, le directeur est resté sans voix. Le jour suivant, il m’a fait parvenir l’email suivant :

’Bonjour Galadrielle

Je suis très touché par l'effort que tu as consenti pour nous offrir ce matériel didactique. Dieu te le rende au centuple.

Content, je le suis ; la qualité et la quantité du matériel sont au-delà de mes attentes. MERCI 1000 FOIS.

Cordialement Henri Noël.

Je t'embrasse.’’

Nous avons immortalisé le moment en célébrant ce projet réussi par une photo avec le Directeur de l’école et l’ensemble des donations !

 

Avant mon séjour, j’avais suggéré au Directeur d’organiser un concours d’Art à l’école dont le thème serait ‘’L’École du Futur’’

 

Celle des élèves ?

Avant mon séjour, j’avais suggéré au Directeur d’organiser un concours d’Art à l’école dont le thème serait ‘’L’Ecole du Futur’’. Mon idée lui a plu et, avec l’aide du professeur d’Arts Plastiques, ce projet a vu le jour. La participation à ce concours était sur la base du volontariat. En tout, 114 élèves ont participé à ce concours (il y a un total de 1884 élèves au collège cette année). Le Lundi 7 Mai 2018, lors de mon séjour, nous avons fait la remise des prix sur un podium dans la cours de récréation, devant tous les élèves. Les gagnants ne savaient pas quoi dire. J’ai eu des sourires timides bien sûr, mais – comme le directeur avant eux – ils sont restés sans voix !


Lors de votre premier appel de dons, comment les gens - donateurs -  ont-ils répondu ?

A l’annonce de cette initiative, la réaction générale fut une explosion de soutien ! J’ai reçu des sacs entiers de fournitures scolaires de la part de ma famille, mes amis, ainsi que de mes collègues chez Sales force.

A la demande générale, j’ai également ouvert une page Gofundme pour ceux qui souhaitaient apporter un soutien financier. Voici le lien : https://www.gofundme.com/helpchildrenseducationsenegal

 

Malgré tous ces dons, les besoins cruciaux de cet établissement demeurent. À ce jour, de quoi a besoin ce collège pour offrir un environnement optimum à l’éducation des élèves ? 

Suite à cette visite, le directeur m’a proposé de faire le tour de son école. La classe qui a le plus attiré mon attention est partagée entre la salle informatique et la bibliothèque. L’état des murs est catastrophique, un coup de peinture n’y ferait rien. La classe se trouve sous le toit, fait de tôle. Le temps a fait son œuvre, les plaques de tôle sont usées et la pluie s’infiltre dans les murs. La saison des pluies commence fin juin, la pièce sera inondée. Si la toiture n’est pas réparée, les ordinateurs et les livres seront détruits, tout sera perdu !

 

PLAFOND

 

Vous lancez donc un deuxième appel de dons ?

Oui. Aujourd’hui, il manque seulement 830 euros (543,650 Frcs CFA) à l’école pour rénover entièrement le toit et Sauver la Classe ! (Le devis total est 2.516 euros).

 

Est-il aisé de s’exposer et ainsi demander, fut pour une bonne cause ?

Quand j’ai commencé à parler de mon initiative, je n’avais pas d’attente particulière. Aujourd’hui, tout ce soutien me donne des ailes. Le ciel est la seule limite. Si chacun participe, ensemble nous pourrons faire la différence et aider les petites Sénégalaises et les petits Sénégalais à construire un avenir meilleur.

 

Je souhaite que le Collège Saint Esprit de M’Bour devienne une référence en matière d’éducation au Sénégal 

 

À terme, à quoi aimeriez vous que le collège parvienne ?

Je souhaite que le Collège Saint Esprit de M’Bour devienne une référence en matière d’éducation au Sénégal. L’école doit transmettre les valeurs fondamentales de Liberté, d’Egalité, et de Fraternité. Elle doit aussi montrer le chemin en matière de sécurité, de propreté, et de modernité. M. Henri Noel Badji, Directeur du Collège Saint Esprit, est la personne idéale pour entreprendre de tels changements positifs.

 

Combien de temps vous donnez vous pour parvenir à cet objectif ?

En un an nous pouvons déjà faire beaucoup de changements. Pour citer le célèbre Confucius ‘’Le bonheur ne se trouve pas au sommet de la montagne, mais dans la façon de la gravir’’.

 

AMADOU

 

Enfin, que dit Amadou de tout ce que ce que fait sa marraine qui en agissant ainsi, devient un peu la marraine de tous les élèves du collège Saint Esprit ?

Il est très content que je sois sa marraine et très fier aussi de mes actions au sein de son école.

 

Mission réussie !

 

« Mardi 12 Juin j'ai organisé un évènement au sein de l'entreprise dans laquelle je travaille. Il nous manquait 830 euros pour avoir la somme totale des réparations du toit de la classe. Nous avons réussi ! Le lendemain, j'ai transféré le montant de 1,830 euros au Collège Saint Esprit. »

Galadrielle Heinrich

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Dakar

TOURISME

Dakar fait partie du top 10 des villes à visiter en 2019

Selon les experts de Lonely Planet, Dakar fait partie des 10 villes à visiter cette année. Un coup de projecteur bienvenu alors que les performances du tourisme au Sénégal restent très moyennes.