Mercredi 23 juin 2021

Élections consulaires au Bénin : Arsène Atindehou

Par Julie Ducos | Publié le 18/05/2021 à 00:00 | Mis à jour le 18/05/2021 à 09:42
Arsène Atindehou candidat aux élections consulaires du Bénin

lepetitjournal.com vous présente cette semaine les 4 candidats aux élections consulaires du Bénin. Pour rappel, celles ci auront lieu le 30 mai mais il sera possible de voter par internet dès le 21 mai.

Pouvez-vous vous présenter en quelques phrases ?

Je suis Arsène ATINDEHOU, marié et père de deux enfants, franco-béninois, je suis à l’image de la diversité française. Ingénieur Agronome, profondément investi dans la vie agricole au Bénin, et passionné d'agroécologie.  Je m'accomplis depuis plusieurs années dans des projets participatifs où les qualités de production, de transformation et de distribution sont au cœur des démarches des entrepreneurs avec lesquels je travaille.

 

Comment avez-vous constitué votre liste ?

 A  la base nous faisions partie d’un groupe de gens qui partage un certaine nombre de valeurs, production agro-écologique local, consommer, partager des moments simple en famille à la découverte du Bénin. Nous avons alors constitué en équipe et de façon collaborative, une liste avec des personnes de talent, aux compétences complémentaires, des femmes et des hommes impliqués qui se sont engagés à représenter et à défendre les droits de nos concitoyen·ne·s. Des personnes pour qui les urgences écologiques, sociales et démocratiques sont des priorités.

Quel est selon vous le plus grand défi auquel font face les Français du Bénin ?

 La période actuelle nous montre encore plus à quel point les Françaises et les Français de l’étranger ont besoin non seulement d’être accompagné·e·s mais également d’être épaulé·e·s et mieux représenté·e·s dans leur singularité en tant que français de l’étranger. Nos situations sont diverses et hétéroclites, elles obligent à ce que le système français s’adapte. C'est pourquoi notre engagement est celui de la protection des services publics ( santé pour tous, éducation pour tous, culture pour tous…) et du renforcement des liens de solidarité.

Que représente pour vous la mission principale de conseiller des Français de l'étranger ?

Le fait de pouvoir mettre en réseau des acteurs économiques locaux et soutenir les projets des auto-entrepreneurs, épauler les compatriotes dans leur vie quotidienne et lors des moments important, vous consulter, relayer  vos attentes, vos idées, porter  la voix des compatriotes est un privilège.

Face à l’ampleur de la crise climatique et la multiplication des crises écologiques, nous sommes convaincus que les gestes individuels, bien que nécessaires, ne suffiront pas. Seule une politique, participative et inclusive, pourra enclencher les changements nécessaires à l’échelle de la société. C’est ce constat qui a rassemblé les six membres de notre liste, et qui est à la fois la source et la force de notre engagement à tous, au-delà de nos différences.

Nous souhaitons non seulement mettre l’écologie au cœur des décisions politiques, mais aussi devenir les interlocuteurs privilégiés de la communauté française au Bénin en vous écoutant, en relayant votre voix, en vous informant ou encore en vous conseillant dans vos démarches.

Pouvez-vous nous détailler les grands axes de votre programme ?

Education : permettre aux enfants d’avoir une éducation de qualité à l’étranger, Vous assister dans vos démarches en cas  de difficultés d’apprentissage de vos enfants. Défendre une répartition juste des bourses scolaires.

Sécurité : poursuivre les sessions de prévention et préparation aux urgences auprès de la communauté, préparer davantage en amont les postes à la gestion de crise.

Environnement : favoriser  des comportements éco-responsables.

Expatriation : Accompagner l’administratif, la santé, la protection sociale, la fiscalité. Votre famille sera notre priorité : nous veillerons à ce que les services offerts par le consulat et les institutions soient de qualité et répondent à vos besoins, permettre les rencontres au sein de la communauté afin de briser la solitude et nouer des amitiés pour se sentir chez soi.

Culture : faire vivre la culture française en soutenant les associations francophiles,  le programme FLAM (enseignement du français après la classe),  Contribuer au rayonnement de la culture française au Bénin.

Agir pour l’écologie : vous informer de la situation environnementale au Bénin, vous faire connaitre les actions pour consommer autrement, développer des projets qui défendent une alimentation saine et durable.

 

 

Nous vous recommandons
julie ducos

Julie Ducos

Aventurière dans l’âme particulièrement attirée par l’Afrique où j’ai vécu étant enfant, j’aspire à devenir un « pont » entre la communauté francophone expatriée et la vie en république du Bénin.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Appo mar 18/05/2021 - 18:25

Cool J'adhère totalement à ce projet .cette nature nous a tellement donné,il est temps qu'on lui appprte notre soutient

Répondre

Communauté

Fêtons la musique avec l’orchestre des Lycées Français du monde

Le Choeur de Sylphes de Camille Saint-Saëns ne résonnera pas dans l’auditorium de Radio France mais sur toute la planète. Covid oblige, l’Orchestre des lycées français du monde a dû jouer à distance

Expat Mag

Chennai Appercu
TRADITIONS

Mères et bébés indiens : on vous raconte la tradition et son évolution

Grossesse, accouchement, premiers jours du nouveau-né, chaque étape fait l’objet de recommandations, d’habitudes et de pratiques qui nous surprennent, nous émeuvent et nous interrogent. Décryptage !