Mardi 25 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

SEBASTIEN COLSON - Son exposition "Miroir 1.0" du 4 au 11 avril à Maison Rouge

Par Lepetitjournal Cotonou | Publié le 03/04/2017 à 06:43 | Mis à jour le 03/04/2017 à 08:28

 

 

L'artiste plasticien belge, Sébastien Colson expose du 4 au 11 avril prochain à l'Hôtel Maison Rouge à Cotonou. Pensées et réalisées à partir de matériaux de récupération, ses toiles interrogent le public sur le gâchis et la surconsommation. Lepetitjournal.com est allé à la rencontre de cet artiste engagé.

 

Qui est Sébastien Coslon ?

Sébastien Colson est un artiste de 47 ans, né à Naumur en Belgique. Délaissant une fonction commerciale en Belgique qui ne lui convient pas, il quitte le pays et arrive au Zimbabwe en 2000 où il réalise des peintures académiques de paysage et d'animaux et suit les cours de la de la "Peter Birch School of Arts".

En France, il poursuit des études en Arts Plastiques à l'Université Paris 1, Panthéon Sorbonne et en études culturelles à l'Université Paul Valéry de Montpellier. Et en 2013 il arrive au Bénin où il est rapidement sollicité pour donner des cours en arts plastiques.

Jusqu'ici il n'avait réalisé que des expositions virtuelles et c'est en 2014 à Cotonou qu'il expose ses toiles, chez lui, mais également à l'Institut Français et à l'hôtel Maison Rouge.

Durant tout son séjour au Bénin, il anime des ateliers de peinture pour enfants et adultes et donne des cours.

Il quitte le Bénin prochainement pour les Etats-Unis et New-York.

Quel est le thème de son exposition ?

L'idée de d'une exposition « miroir 1.0 » est née à partir de l'atelier de peinture qu'il dirige au Bénin.

L'artiste s'est rendu compte qu'il y avait beaucoup de gâchis en toile et en peinture. Il décide donc de créer ses propres panneaux à partir des déchets de papier, des emballages carton, des magasines qui s'accumulent. Il n'y a, selon lui, pas de sens non plus à utiliser des colles chimiques pour assembler les pièces. Il en réalise donc lui-même à base de farine et d'eau. Une fois le panneau formé, il crée enfin sa propre peinture à base de farine, d'eau, d'un peu de savon noir, d'huile de lin et de pigments naturels.

L'objectif de cette exposition est de faire prendre conscience aux personnes qui viendront regarder ses toiles de l'impact de l'homme sur la planète. La surconsommation de papier est toujours bien réelle et il s'agit de faire changer les mentalités en optant pour d'autres alternatives, surtout à l'heure du numérique.

L'art étant sensé refléter son temps, Sébastien Colson s'indigne du fait que les artistes utilisent encore des matériaux et produits industriels et chimiquement toxiques pour l'homme et son environnement.

Le but de l'exposition est également de dire que, dans un pays comme le Bénin, où le recyclage n'existe pas, il s'agit de faire quelque chose, de sensibiliser sur les alternatives existantes pour éviter le gâchis. C'était notamment également le but des ateliers que Sébastien Colson a animé pour les enfants. La philosophie de ces ateliers était qu'ils créent eux-mêmes leur matériaux et qu'ils apprennent à ne pas gaspiller.

Pourquoi avoir choisi ce titre « miroir 1 .0 » ?

Les théoriciens de l'art de l'époque considéraient que la peinture est une fenêtre sur laquelle on redéfini l'histoire. Depuis, les démarches contemporaines en art plastique décrivent la réalité. Le « miroir » de cette exposition est le reflet de la réalité.

L'artiste invite le public à s'asseoir devant les tableaux pour voir toutes les lumières qui s'y réfléchissent et au delà, imaginer s'y retrouver et voir le reflet de ce que l'on est. 

Questions pratiques sur l'exposition ?

L'exposition « Miroir 1.0 » se déroule du 4 au 11 avril à l'hôtel Maison Rouge. Il s'agit de la 4ème exposition de Sébastien Colson à Cotonou.

Le vernissage aura lieu mardi 4 avril à partir de 18h en présence de l'artiste.

Pour en savoir plus sur Sébastien Colson et sur son exposition :
Site personnel : https://sites.google.com/site/sebastienbcolson/home
Site de l'exposition :  https://sites.google.com/site/sebastiencolsonmiroir10/

Florence Bourreau, www.lepetitjournal.com/cotonou, lundi 3 avril 2017

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Cotonou

#MAVIEDEXPAT

S’installer à l'étranger : 8 bons réflexes

Vous débutez une nouvelle aventure à l’étranger ? Où en êtes-vous dans vos démarches ? Pas de panique, nous avons listé les 8 incontournables à traiter dans les meilleurs délais.

Que faire à Cotonou ?

L’ARTISTE SLAMEUR AMAGBÉGNON : « mon cœur déborde de joie, malgré les menaces car j’ai la satisfaction du devoir accompli »

Amagbégnon de vrai nom EKLOU K. Amagbegnon Branly est un artiste slameur béninois qui écrit des textes à l’encre de la culture Vodoun et des réalités sociales en français et en langues

Sur le même sujet