Dimanche 24 mars 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

LE MAQUIS « LA CACHETTE » - Un endroit secret pour se régaler

Par Lepetitjournal Cotonou | Publié le 14/09/2016 à 06:35 | Mis à jour le 14/09/2016 à 13:52

 

Elle n'est pourtant pas si cachée. Elle a plutôt le mérite d'offrir le calme nécessaire et indispensable à un moment calme de déjeuner ou de diner entre amis, collègues ou en famille. C'est un maquis bien situé, fournit, calme et très accueillant qu'a découvert Lepetitjournal.com, que nous empressons de vous faire connaitre.

Le maquis « La Cachette » est situé à Fidjrossè fin pavés non loin de la plage de Cotonou. Dans un espace modeste, mais très attirant, ce maquis se démarque de la multitude grâce à la touche particulière et l'accueil qui vous y attendent. A « La Cachette », le calme, la tranquillité, et surtout le bon air marin permettent à tous de déjeuner et/ou de diner loin du bruit et de la pollution du centre-ville de Cotonou. Depuis plusieurs années déjà ce bonheur est partagé par une clientèle constituée entre autres de Français, de Béninois, de Burkinabè, de Belge et la liste n'est pas exhaustive. Grâce à la qualité de ce qui s'y fait, ce maquis est toujours au service de tous ceux qui font le déplacement.

C'est un délice !

Des  tomates coupées en rondelles, aux côtés d'oignons, épluchés en lamelles. Un mélange aspergé d'épices qui fait bon ménage avec de la laitue dans un plat bien apprêté. Tout ceci bien disposé sur la viande hachée et compacte, est assaisonnée par de la mayonnaise. Un régal couvert de part et d'autre avec du pain. Juste à côté, des frites chaudes qui répandent dans l'atmosphère des effluves susceptibles de provoquer quelques salives orphelines des passants.  Martine la responsable du maquis « La Cachette », y propose également des hamburgers accompagnés de frites ou de pommes de terre. Comme ce plat, fait avec beaucoup d'amour et d'attention, Martine propose également à ses clients, du poulet braisé, de la cuisse de poulet, de la saucisse purée, de la salade composée, de l'igname pilée, du Télibo (pâte noire) accompagné du  crincrin (sauce gluante), de l'akassa au légume, etc.

Une cave à vin en gestation?

Il est désormais possible d'accompagner les repas de bons vins ou de liqueur. Il y a encore quelques mois, seules les bières étaient servies. Pour donner plus de satisfaction aux clients, les responsables du maquis « La Cachette », ont fait de l'installation d'une cave à vins, une priorité. Maintenant c'est chose faite. Pour accompagner son repas, le client peut s'offrir du bon vin ou de la liqueur. Pour répondre favorablement à toutes les demandes, l'offre est conséquente avec un coût bien abordable. Ainsi, du mardi au dimanche, de 12 h à minuit sans interruption, « La Cachette » donne satisfaction à une clientèle bien curieuse et surtout à la recherche du meilleur en termes de gastronomie béninoise. Martine et toute l'équipe de « La Cachette », constituée principalement de Charles et Madeleine nourrissent aussi de très grandes ambitions pour le maquis qui sera sans doute une bonne adresse incontournable dans les mois à venir à Cotonou.

Reportage de Childéric Sessou pour www.lepetitjournal.com/cotonou, mercredi 14 septembre 2016.

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet