Vendredi 16 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

EMMANUEL SOGBADJI - L'artiste togolais expose à Maison Rouge

Par Lepetitjournal Cotonou | Publié le 13/02/2017 à 07:16 | Mis à jour le 22/05/2017 à 14:33

 

L'artiste plasticien togolais Emmanuel Sogbadji expose en ce moment à l'hôtel Maison Rouge. Habillé en polo, cheveux rasés, lunettes et petite barbe de deux jours, il cultive son look d'homme normal en somme, qui peint la vie. Lepetitjournal.com est allé à sa rencontre juste avant le vernissage de son exposition qui se prolonge jusqu'au 22 février.

 

Emmanuel Emmanuel Sogbadji est né en 1971 au Togo. Ses parents, à ses débuts, le voyaient médecin. Il s'oriente cependant vers l'architecture, mais c'est finalement vers la sculpture et la peinture que son c?ur le conduira. Il se défini lui-même comme un enfant du monde, qui ne connaît pas les frontières. Togolais d'origine, il est également à la fois ivoirien et béninois.

Ses débuts et sa formation

A neuf ans, il trafique, en dessinant dessus, le ticket d'entrée d'un spectacle de prestidigitation, qui se déroulait dans son école, pour pouvoir y assister, et se fait remarquer par les professeurs de son école. Cet événement a été révélateur pour son obstination future à persévérer dans son art. Il se lance alors dans la sculpture et entre à l'Ecole des beaux arts d'Abidjan.

Il sculpte à cette époque sur la pierre et le bronze. Il intègre ensuite l'Ecole régionale des beaux arts de Saint Etienne en France, où il se spécialise en design. Il ne se qualifie cependant pas comme un designer et poursuit un stage en sculpture sur pierre à la Pietra Santa de Pise. Après avoir enseigné au Lycée Français de Lomé au Togo, il décide de se consacrer entièrement et de laisser libre court à son art, s'affranchissant des cadres.

Ses sources d'inspiration

L'être humain est le centre du travail d'Emmanuel Sogbadji. C'est l'autre qui l'inspire, sa douleur, ses joies, ses incertitudes.

Son exposition actuelle s'intitule la radiographie. Il essaie à travers ses ?uvres de sonder les pensées des personnes qu'il a en face de lui. En les assemblant, il les fait se confronter, se superposer, souhaitant, comme il l'indique lui-même de manière utopique, vaincre toutes manifestations d'hypocrisie entre les hommes.

Les matériaux qu'il utilise

Après ses études de sculpture sur pierre, Emmanuel se réoriente vers la peinture, mais ses ?uvres restent un mélange de peinture/sculpture. Il travaille sur du laiton, à base d'acide chloridrique. C'est sa façon de pouvoir imprégner un message. Ce qui le révolte dans la vie ce sont les faiseurs de bruit, les politiciens, mais également les musiciens. C'est la raison pour laquelle il veut que les choses de sa pensée restent gravées.

Ses expositions internationales

Emmanuel a déjà exposé dans plusieurs pays africains, à Lomé, à Abidjan, mais également européens, notamment en Italie et à Berlin, et aux Etats-Unis. C'est la première fois qu'il expose à Cotonou.

Son projet « 69, origine du monde »

Son projet actuel qu'il espère à retombées internationales se nomme «  69, origine du monde ». L'?uvre est composée de 69 structures phalliques, exposées à Lomé qui attendent une sortie au grand jour. Une ?uvre spectaculaire, inspirée de « l'origine du monde de Gustave Courbet », et des formes phalliques des tata sombas, d'une originalité quelque peu perturbante, en sommeil, une affaire à suivre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Interview de Florence Bourreau, (www.lepetitjournal.com/cotonou), jeudi 9 février 2017

Retrouvez-nous sur Facebook et twitter @LPJCotonou

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Cotonou

#MAVIEDEXPAT

S’installer à l'étranger : 8 bons réflexes

Vous débutez une nouvelle aventure à l’étranger ? Où en êtes-vous dans vos démarches ? Pas de panique, nous avons listé les 8 incontournables à traiter dans les meilleurs délais.

Que faire à Cotonou ?

L’ARTISTE SLAMEUR AMAGBÉGNON : « mon cœur déborde de joie, malgré les menaces car j’ai la satisfaction du devoir accompli »

Amagbégnon de vrai nom EKLOU K. Amagbegnon Branly est un artiste slameur béninois qui écrit des textes à l’encre de la culture Vodoun et des réalités sociales en français et en langues

Sur le même sujet