Mardi 19 janvier 2021
Copenhague
Copenhague

Trouver un emploi au Danemark

Par Bénédicte Wagner | Publié le 06/10/2020 à 18:10 | Mis à jour le 08/10/2020 à 23:13
Photo : @Free to Use Sounds
travail travailler Copenhague CV entretien candidature embauche bénévolat formation spécificité marché

Vous êtes installé.e, les cartons sont déballés, vous avez obtenu votre C.P.R. et vous comptez maintenant vous lancer dans votre recherche d’emploi au Danemark ? Voici quelques conseils pour optimiser votre recherche et vous éviter quelques déconvenues, car il existe plusieurs spécificités danoises à connaître et maîtriser, si vous ne voulez pas voir vos candidatures finir en bas de la pile.

 

Le C.V., LinkedIn, l’apprentissage du danois… : les essentiels à maîtriser avant de se lancer

Retravailler son C.V.

Première étape dans la préparation d’une candidature, le curriculum vitae est ici en plusieurs points différent du modèle français. Plus détaillé, il atteint facilement 2 pages pour les personnes en début de carrière et il est n’est pas inhabituel qu’il davantage lorsque l’on a plus d’années d’expérience.

Outre les éléments communs avec le C.V. français (coordonnées, formation académique, expériences professionnelles, qualifications techniques, hobbies ou activités bénévoles), le C.V. danois fournit tout d’abord plus de détails sur la situation personnelle. Nombre de Danois en quête d’un nouvel emploi mentionnent ainsi leur situation conjugale et même, assez souvent, s’ils ont des enfants, combien, voire même l’âge de ces derniers. Votre future équipe cherche un nouveau membre et à ce titre, veut non seulement s’assurer que vous êtes compétent.e, mais aussi que vous vous intégrerez bien au sein du groupe déjà constitué. C’est aussi pour cela qu’au lieu d’une simple mention « Saxophoniste » dans la section « hobbies », par exemple, on attend de vous que vous élaboriez un peu plus. De la même façon, pour chaque expérience professionnelle figurant sur votre C.V., rédigez un bref paragraphe mentionnant au moins une réalisation que vous avez faite à ce poste, idéalement en vous appuyant sur des résultats concrets ou chiffrés. Il convient néanmoins de conserver une forme de concision dans les points énoncés et de ne pas noyer le recruteur d’informations inutiles - un art difficile.

Toujours dans cet état d’esprit, visant à mieux vous connaître, les recruteurs danois apprécient de voir votre visage sur un C.V., alors qu’en France, la présence d’une photographie n’est ni obligatoire, ni systématique. De toutes façons, ils iront directement consulter votre profil LinkedIn si votre C.V. retient leur attention et vous verront lors d’un éventuel entretien. Pour eux, pas de raison de cacher votre visage.

En haut de votre C.V., près de votre photographie et de l’intitulé du poste auquel vous postulez, doit figurer un résumé de quelques lignes, qui mette en avant vos principales compétences et en dise un peu plus sur votre profil professionnel.

La mention de votre nationalité et, le cas échéant, de votre permis de travail, sera aussi appréciée.

Enfin, vos références peuvent être mentionnées directement sur votre C.V. ou, si vous le préférez, vous pouvez indiquer la formule « références fournies sur demande », dont la présence est attendue par les recruteurs.

 

LinkedIn

Autre conseil : utilisez et consultez LinkedIn quotidiennement. Les Danois sont extrêmement actifs sur ce réseau, bien plus que d’autres nations. Commencez par y étoffer votre profil, en y détaillant chaque expérience et en vous assurant que votre photographie correspond à celle utilisée sur votre C.V.

Une fois à l’aise avec cet outil, n’hésitez pas à y partager des articles en lien avec votre secteur professionnel, à commenter les publications des membres de votre réseau, ou encore à publier des notes écrites par vos soins. Gardez à l’esprit que les Danois consulteront votre profil et qu’une page laissée à l’abandon ne leur laissera pas une image positive, même si votre candidature leur avait plu jusque-là.

LinkedIn est également un excellent moyen d’élargir votre réseau en contactant des acteurs danois de votre secteur pour discuter et en les invitant à se connecter avec vous. C’est une pratique courante au Danemark et les Danois sont d’ailleurs assez ouverts si vous les sollicitez pour des conseils ou une entrevue informelle autour d’un café.

Dans chaque candidature que vous envoyez, n’oubliez pas d’inclure le lien vers votre profil LinkedIn, soit dans la signature de votre e-mail, soit dans votre C.V. - ou mieux encore, dans les deux !

Linkedin recherche emploi Danemark site
@Inlytics

 

Apprendre le danois

L’un des autres points à ne pas négliger est l’apprentissage du danois, qui constitue un vrai plus. Tout le monde ici parle la langue de Shakespeare avec une parfaite aisance, mais la langue principale reste le danois et il est bien entendu très bien vu que les étrangers l’apprennent. Pour les recruteurs, cela envoie plusieurs signaux positifs : vous êtes motivé.e et souhaitez vous intégrer - votre effort sera reconnu ; vous vous investissez dans l’apprentissage d’une langue difficile, c’est donc que vous comptez rester quelque temps - et cela, pour les recruteurs danois, c’est très rassurant.

 

Depuis le 1er juillet 2020, les cours de danois suivant le programme national fixé par le gouvernement sont à nouveau gratuits (seul le versement d’une caution d’un montant de 2 000 DKK vous sera demandé avant de pouvoir démarrer les cours). Deux écoles à Copenhague proposent cet enseignement gratuit : CLAVIS et UCplus. Plus de raison de ne pas s’y mettre !

 

Faire du bénévolat

Les Danois sont les champions du bénévolat et mettent en avant toute participation à une activité culturelle ou caritative volontaire. Faire du bénévolat montrera aux recruteurs que vous ne restez pas les bras croisés et essayez de vous intégrer au sein de la communauté locale. Cela constitue d’autre part une expérience supplémentaire, tant professionnelle qu’humaine et culturelle. Que ce soit comme chargé de communication pour une œuvre caritative ou cycliste qui emmène des personnes âgées en promenade dans un vélo cargo, il y en a pour tous les goûts.

Le meilleur site où trouver un travail bénévole : Frivillig job.

 

La procédure de candidature : différences et points importants

Candidature en réponse à une offre : appelez toujours le recruteur

Vous venez de voir passer une offre à laquelle votre profil colle parfaitement et vous apprêtez à envoyer un e-mail avec C.V. et lettre de motivation. Arrêtez tout !

Peut-être avez-vous remarqué que sur la très grande majorité des annonces, figurent le nom et le numéro de téléphone du chef de l’équipe qui recrute et / ou du responsable R.H., avec la mention  : « Si vous avez la moindre question concernant ce poste, n’hésitez pas à contacter XXX… ». Si ces informations sont indiquées dans l’offre, c’est parce que les recruteurs attendent bel et bien des candidats qu’ils les appellent pour leur poser des questions. Ici, une bonne candidature commence par une conversation téléphonique productive. Selon une étude réalisée par le cabinet de recrutement Ballisager en 2016, 99% des recruteurs estiment important que les candidats appellent pour poser des questions sur l’offre avant de postuler (source : Ballisager Recruitment Analysis 2016). Ce n’est en aucun cas considéré comme une démarche intrusive, bien au contraire.

Cela vous permettra d’ailleurs de rédiger une lettre de motivation basée sur les nouveaux éléments d’informations que vous aurez obtenus et de mieux cibler les points importants.

 

Candidature spontanée

Au Danemark, nombreux sont les candidats qui trouvent un emploi après avoir envoyé une candidature spontanée et il est possible qu’un poste s’ouvre, précisément suite à l’envoi d’une telle candidature. Pour les recruteurs, cette démarche est signe d’initiative, ce qui est plutôt bien perçu. La plupart du temps, les recruteurs prennent le temps de répondre à ces candidats et, même dans le cas d’une réponse négative, conservent les C.V. qui leur ont plu. C’est donc une démarche à ne pas négliger.

 

L’entretien d’embauche

Avant de vous rendre à l’entretien d’embauche, il convient, comme n’importe tout ailleurs, de préparer vos réponses et questions en lien avec le poste, de vous renseigner sur l’entreprise, sa culture, etc. Mais au Danemark, cela inclut également de faire une petite recherche sur le style vestimentaire adopté au sein de l’entreprise. En effet, les Danois préfèrent souvent un style décontracté et cela fait partie de votre préparation de savoir comment vous vêtir pour ne pas arriver en costume ou en tailleur à un entretien où tous vos interlocuteurs seront en jeans et baskets.

Attendez-vous également à devoir passer divers tests de personnalité ou de logique, dont les Danois sont très friands. Vous pouvez vous y entraîner en ligne, par exemple sur des sites tels que My Personality Test, 16 personalities, 123 test ou encore Assessment Day (il en existe de nombreux autres).

 

entretien embauche Danemark
@Jonathan Borba

 

Les programmes et formations

De nombreuses formations destinées aux internationaux à la recherche d’un emploi sont proposées à Copenhague et dans ses environs de façon régulière. Elles sont un bon point de départ qui vous mettra le pied à l’étrier.

La Chambre de commerce franco-danoise propose ponctuellement une formation axée sur la recherche d’emploi au Danemark, en français. Sur son site, vous trouverez également des offres d’emploi.

Le 1st Job Copenhagen course, en anglais : il s’agit de la formation la plus complète, qui s’étale sur plusieurs jours. Lors de cette formation intensive, seront couverts en détail tous les aspects de la recherche d’emploi, de la rédaction du C.V. et de la lettre de motivation, aux simulations d’entretiens et au networking - physique comme digital. Ce programme constitue aussi une excellente occasion de créer les bases d’un réseau international au Danemark.

Vous pouvez vous y inscrire si vous habitez à Copenhague, quelle que soit votre situation personnelle, et si vous résidez dans le grand Copenhague, à condition cette fois d’être un « conjoint accompagnant ». Autre avantage non négligeable : c’est totalement gratuit. Enfin, après avoir suivi la formation, vous aurez la possibilité de vous inscrire à un programme de mentoring.

The Welcome Group, cabinet de recrutement spécialisé dans les profils internationaux, propose au sein de son « Academy » divers ateliers, sessions de formations et échanges autour de la recherche d’emploi, payants comme gratuits. Le Welcome Group a également une offre de coaching pour optimiser votre recherche d’emploi, avec différentes options et possibilités de sessions individuelles.

 

Les principaux sites à consulter

Work in Denmark : le plus important portail international d’offres d’emploi au Danemark, avec des tutoriels et des astuces pour postuler. Vous pouvez y créer un profil et y télécharger vos candidatures.

Jobnet : le principal site d’offres d’emploi national.

Jobindex

Ofir

Graduateland

Indeed

Offentlige stillinger

The Hub : pour rejoindre l’aventure d’une start-up.

Et bien entendu, LinkedIn.

 

 

Bonne recherche !

 

Nous vous recommandons

Benedicte Wagner

Bénédicte Wagner

Après quelques années sur le marché de l'art et passionnée par toutes les formes d'expression artistique, je suis heureuse de vous faire découvrir mes trouvailles culturelles danoises.
0 Commentaire (s)Réagir