TEST: 3691

Les festivités de la Saint-Jean n’auront pas lieu cette année !

Par Amélie B. | Publié le 22/06/2020 à 18:10 | Mis à jour le 18/02/2021 à 14:47
Photo : Feu de la Saint-Jean à Skagen, P.S.Krøyer
Saint Jean Danemark feu P.S. Kroyer Skagen solstice été

La quasi totalité des évènements majeurs de la Sankt Hans (Saint-Jean) prévus dans les municipalités de la métropole de Copenhague ont été annulés. Les grands rassemblements étant toujours interdits en raison du Covid-19. En attendant l’année prochaine de pouvoir participer à nouveau à ces célébrations, voici le décryptage d’une des plus anciennes et des plus populaires traditions scandinaves.

 

La Saint-Jean ou Sankt Hans

 

Au Danemark, La Sankt Hans est célébrée chaque année dans la soirée du 23 juin. Cette fête est à la fois la célébration de Saint Jean-Baptiste (qui serait né le 24 juin) et de la nuit la plus courte de l’année (ou du jour le plus long). Comme souvent dans la culture scandinave la nature est associée aux rituels ancestraux dans l’espoir de bonnes récoltes à l’automne. 

 

La soirée est traditionnellement célébrée autour de feux de joie, de discours et de chansons. La plus connue étant “Vi elsker vort land” (Love our Land) ou midsommervise, écrite en 1885 par le poète danois Holger Drachmann.

 

Une superstition venue du Moyen-âge où une chasse aux sorcière s’organisait le jour présumé de la naissance de Saint Jean-Baptiste se traduit de nos jours par une effigie féminine  brûlée sur le bûcher. Le mythe raconte qu’elle s’envolera pour Bloksbjerg en Allemagne (lieu de rassemblement des sorcières selon les croyances).

 

Dans les foyers, de grands repas en famille ou entre amis sont organisés avant de rejoindre les fêtes populaires organisées par les différentes communes sur les places, les berges des lacs et le long de la côte. Branches sèches et rameaux sont ramassés et des feux de joie nocturnes prennent vie autour desquels on se réchauffe, on mange … on boit.

 

Feu Saint Jean festivités solstice Danemark été
Feu de la Saint-Jean à Hornbaeck 

 

Cette fête commune à tous les pays scandinaves est célébrée en Suède le week-end précédent le 24 juin et y est baptisée Midsommar (mi-été). Elle fait l’objet d’un jour férié (le vendredi) et est sans doute la fête la plus importante de l’année (avec Noël). Les citadins en profitent pour quitter les villes et pour fêter à la campagne les jours où le soleil brille presque continuellement sur le pays. Le symbole suédois du Midsommar est le majstång : un grand mât décoré de feuilles et de fleurs autour duquel les suédois dansent sur des musiques traditionnelles.

 

En attendant de pouvoir l’année prochaine participer à ces fêtes populaires locales, tendez l’oreille pour écouter le midsommervise entonné dans les foyers.

 


 

 

Sur le même sujet
Amélie Brondel_0

Amélie B.

Après 20 ans en finance et trois expatriations, j'ai voulu tenter l'aventure de Lepetitjournal.com Copenhague car "pour aimer un pays il faut le boire, le manger et l'écouter chanter".
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Copenhague !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Joelle Borgida

Rédactrice en chef de l'édition Copenhague.

À lire sur votre édition locale