Samedi 23 octobre 2021
TEST: 3691

Vivre à Horsens dans le Jutland

Par Leslie Noygues | Publié le 15/09/2021 à 19:30 | Mis à jour le 21/09/2021 à 16:12
Photo : @Leslie Noygues
Horsens dans le Jutland

Leslie, une des rédactrices de Lepetitjournal.com Copenhague et son mari, se sont installés il y a un peu plus d'un an à Horsens, commune de 55 000 habitants au Nord de Vejle en direction de Aahrus. Elle évoque avec nous ses débuts, ses ressentis et ses bonnes adresses. 

 

Pourquoi vivez-vous à Horsens ? 

 

Nous nous sommes installés à Horsens il y a un an car nos entreprises, DSV et Trendhim, y sont implantées. En arrivant depuis la gare, nous sommes passés par une rue en travaux pas très jolie. Ma première pensée, négative, a été : Où suis-je tombée ? Aujourd’hui, c’est le coup de cœur.

 

Qu'appréciez-vous plus particulièrement ? 

 

À 20 minutes de Vejle et 40 minutes d’Aarhus, la ville se développe constamment. Elle reste à taille humaine avec tout ce qu’il faut à proximité immédiate, des prix plus abordables et la nature partout.

Nous aimons habiter en centre-ville. En descendant les escaliers de notre immeuble, rue Smedegade, nous sommes à une minute à pied d’un supermarché et nous pouvons donc aller acheter une tablette de chocolat Marabou jusqu’à 21h. Il y a aussi plusieurs coiffeurs-barbiers, une pharmacie, un kiosque à hot-dogs et une bibliothèque ouverte jusqu’à 22h. Même si la collection de livres français est quasi inexistante, j’ai pu y rédiger mes lettres de motivation dans un environnement plus studieux et culturel que notre appartement.

 

Des adresses à nous recommander ? 

 

Au coin de la rue, la délicieuse boulangerie Medaljon avec son vikingebrød, ses pâtisseries au massepain et ses gâteaux du weekend, Tilbud Weekendkage. On n’en oublierait presque les chocolatines et les millefeuilles.

 

Madaljon Boulangerie Pâtisserie à Horsens

 

En descendant la rue vers la centre-ville (à peine 5 minutes à pied) on passe devant un bâtiment en brique rouge avec l’inscription « Petersen & Sørensens Tobaksfabrik », l’ancienne usine à tabac. Puis le  Ny Teater est juste en face pour ceux qui souhaitent se plonger dans le monde de la culture, en danois.

Si on tourne à gauche, on remonte vers le parc du musée d’art et un peu plus loin la plage et le fjord d’Horsens. Si on tourne à droite, on traverse les ruelles de cafés et restaurants, dont une boutique – salon de thé que j’adore : Spisekammeret, où j’ai mangé pour la première fois les fameuses tartelettes au poulet et aux asperges.

Encore plus à droite la gare, et derrière la gare, le magnifique Bygholm Sø qui est juste magique à l'automne avec les couleurs des feuillages et les brumes...

 

Bygholm Sø

 

Tout est donc à 15-20 minutes à pied et proche d’autres villes pour élargir ses possibilités professionnelles. Et la nouveauté est un nouveau lieu culturel, Platform K, avec des concerts, expositions et ateliers artistiques.

 

Nous vous recommandons
Leslie Noygues

Leslie Noygues

Je suis française, d’abord Auvergnate puis Angevine. J'ai suivi mon mari qui a eu une opportunité professionnelle au Danemark, dans le Jutland central. Ce qui me guide c'est cette envie, ce besoin de toujours découvrir et de transmettre
0 Commentaire (s) Réagir