TEST: 3691

Quelles démarches pour mon enfant rentrant étudier en France ?

Par Amélie B. | Publié le 02/05/2022 à 19:30 | Mis à jour le 03/05/2022 à 19:28
Photo : ©Unsplash
des jeunes bacheliers qui se préparent à entamer leur vie d'étudiant

Après ParcourSup, les épreuves de spécialités à venir puis les épreuves finales du baccalauréat, voici venu également le temps des démarches administratives du retour au pays de votre tout jeune étudiant.

 

La terminale est, comme son nom ne l’indique pas, le début de la toute nouvelle vie de votre enfant : sa vie d’étudiant ! Il attend peut-être avec impatience cette autonomie tant attendue et vous vous dites sans doute qu'au-delà du syndrome du nid vide vous apprécierez enfin de voir sa chambre rangée. Oui mais il est rare que nos petits aient déjà suffisamment d’autonomie pour préparer leur envol. Vous voilà donc, une fois de plus à la manœuvre pour lui éviter quelques écueils.

Lepetitjournal.com Copenhague vous propose donc cette liste non exhaustive des démarches à prévoir :

 

La Journée Défense et Citoyenneté (JDC)

Si le consulat vous a adressé de manière automatique un certificat de recensement précisant que votre enfant est en règle avec ses obligations militaires, il n’en reste pas moins que pour passer son permis ou s’inscrire à l’université, votre jeune devra avoir participé à une JDC. Malheureusement, les autorités consulaires n’organisent plus de JDC. Il faudra donc via le site suivant 

- Créer son compte (avec son Identifiant Défense précisé sur le certificat de recensement)

- Préciser son adresse en France

- Puis solliciter sa participation à une JDC

Il sera ensuite convoqué dans une caserne à proximité de son lieu de résidence français.

 

Pour toute information complémentaire, sachez que tous les résidents de l’étrangers sont rattachés à la caserne de Perpignan que vous pouvez contacter par email :

csnj-perpignan-etranger.contact-demarche.fct@intradef.gouv.fr

 

Numéro de Sécurité Sociale et Carte Vitale

Si vous êtes à l’étranger depuis de nombreuses années ou si votre enfant n’a jamais vécu sur le territoire français, il vous faudra activer son numéro de sécurité sociale en complétant le formulaire Cerfa dédié (n°15763*02)  disponible sur Demander l'ouverture des droits à l'assurance maladie (Formulaire 15763*02) | service-public.fr et en l’adressant au centre de sécurité sociale le plus proche de sa résidence en France.

 

Assurance Maladie/Mutuelle

La couverture par la Sécurité Sociale française ne sera effective qu’une fois l’activation faite et la carte vitale reçue. Cela peut prendre quelques mois. Il faut donc prévoir l’extension de sa couverture initiale (assurance maladie d’expatriés par exemple).

De plus, une mutuelle pour les soins dentaires ou optiques peut être ajoutée. De nombreuses compagnies d’assurance proposent ce genre de services et il est préférable de prendre le temps de les comparer.

 

Choix du médecin traitant

Il est important pour votre étudiant d’avoir un médecin avec qui prendre rendez-vous en cas de problème de santé. Par ailleurs, à partir de 16 ans, sans médecin traitant, le pourcentage de prise en charge par la Sécurité Sociale diminue. 

 

Allocation Logement Étudiant

La plupart des étudiants peuvent bénéficier d’une aide au logement et ce quel que soit le montant des revenus de ses parents (À l'exception des étudiants dont les parents sont soumis à l’IFI et qui leur sont fiscalement rattachés). Pour en faire la demande, 2 possibilités :

Attention, les droits sont initiés à partir du dépôt de la demande (et non à partir de la signature du bail par exemple). Il n’y a pas de rétroactivité des droits, Il faut donc faire la demande au plus tôt.

Enfin, l’éligibilité et le montant de l’APL étudiant sont déterminés en fonction du type de logement (Foyer, appartement, Crous…) et du montant du loyer. Cet outil vous permet d’en évaluer le montant : Faire une simulation | caf.fr

 

Assurance responsabilité civile

Elle est, en général, incluse dans l’assurance habitation. Cependant, en fonction du mode d’hébergement, il se peut que votre étudiant ne soit pas ou mal assuré. Il faut dans ce cas contracter une assurance en Responsabilité Civile. A noter que certains établissements scolaires demandent un certificat d’assurance en Responsabilité Civile lors de l’inscription.

 

Mise à jour France connect (consulat)

Votre étudiant était probablement inscrit au registre des français de l’étranger sur la liste consulaire de votre pays de résidence. Automatiquement pour ses 18 ans, le rattachement qui vous permettait de gérer son dossier disparait. A l’aide de son NUMIC (Identifiant Consulaire que vous pouvez demander au consulat si vous ne le connaissez pas) vous pouvez lui créer son propre accès et modifier ses données (lieu de résidence notamment). Il aura ainsi la possibilité de voter dans sa nouvelle commune.

 

Annonce de départ du Danemark

Dans de nombreux pays, le départ d’un étudiant du foyer doit être annoncé aux autorités locales, pour des raisons fiscales notamment. Au Danemark, cette démarche peut être effectuée via LifeInDenmark.dk. Pensez aussi à avertir le SKAT et à récupérer ses dossiers médicaux auprès de votre médecin de famille et de son dentiste.

 

Ouverture compte en banque et moyen de paiement

Si ce n’est pas déjà fait, votre jeune adulte aura besoin d’un compte bancaire et d’une carte de paiement. Une astuce : la banque en ligne Revolut propose un certain nombre de solutions (conversion de devises sans commission, carte jeune adossée au compte parental…) qui peuvent vous simplifier la tâche.


 

Sur le même sujet
Amélie Brondel_0

Amélie B.

Après 20 ans en finance et trois expatriations, j'ai voulu tenter l'aventure de Lepetitjournal.com Copenhague car "pour aimer un pays il faut le boire, le manger et l'écouter chanter".
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Copenhague !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Joelle Borgida

Rédactrice en chef de l'édition Copenhague.

À lire sur votre édition locale