ÉCONOMIE - 2020, fin de l’argent liquide en Chine ?

Par Le Petit Journal Shanghai | Publié le 04/05/2020 à 21:30 | Mis à jour le 04/05/2020 à 21:30
cryptomonnaie-chine

La Chine commencera à tester les paiements dans sa nouvelle monnaie numérique dans quatre grandes villes.

Ces derniers mois, la banque centrale de Chine a accéléré le développement de l'e-RMB, qui devrait être la première monnaie numérique exploitée par une grande économie. Des essais ont été menés dans plusieurs villes, dont Shenzhen, Suzhou, Chengdu, ainsi que dans une nouvelle zone au sud de Pékin, Xiong’an, et dans des régions qui accueilleront certains des événements des Jeux olympiques d'hiver de 2022 à Pékin.

Le China Daily a par ailleurs déclaré que certains fonctionnaires recevraient leurs salaires dans la monnaie numérique à partir de mai.

Une baisse de l'utilisation de l’argent liquide pendant la pandémie de coronavirus

Le 17 avril, l'institut de recherche sur la monnaie numérique de la Banque populaire de Chine, qui développe le système, a déclaré que la recherche et le développement d'un renminbi numérique « progressaient régulièrement » concernant la conception de haut niveau, la recherche et le développement fonctionnels.

La monnaie numérique souveraine, qui sera rattachée à la monnaie nationale, est en cours de développement depuis quelques années, mais en août, la banque a déclaré qu'elle était « presque prête ». Cependant, le mois suivant, le gouverneur de la banque, Yi Gang, a déclaré qu’il n’y avait aucun calendrier de lancement de prévu pour autant …

La baisse de l'utilisation des espèces devrait se poursuivre dans un contexte de popularité croissante des plateformes de paiement numérique et à mesure que les gens évitent les contacts physiques pendant la pandémie de coronavirus.

 

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Shanghai !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Guillaume Asmanoff et Thomas Aunave

Rédacteurs en chef de l'édition Shanghai.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale