Mercredi 23 septembre 2020
Casablanca
Casablanca

BOUTIQUE-TOILETTES - A quand nos "petits coins" ?

Par Parler Darija | Publié le 23/02/2016 à 23:00 | Mis à jour le 26/02/2016 à 14:56

Marrakech a ses premières toilettes publiques appelées boutique-toilettes DarLodo depuis mardi 23 février 2016. 

"Un petit coin" de qualité qui s'adresse aussi bien aux touristes qu'aux Marocains.  Tous pourront profiter de ce lieu que ce soit pour leurs ablutions pour la prière, pour une envie pressante ou encore pour l'achat d'un article de toilette.


En présence de SE, M. Lahcen Haddad, ministre du Tourisme, en présence de M. Mohamed Moufakkir, Wali de la région de Marrakech-Safi, de M. Mohamed Larbi Belkaid, Maire de Marrakech-Safi, M. Mohamed Fouad EL HOURI, Président de la Commune Urbaine Mechouar EL kasbah, M. Driss Ben Azzouz, Bacha de la Commune Urbaine Mechouar EL kasbahet de 150 élus, chefs d'entreprises et professionnels du tourisme, les tous premiers wc publiques DarLodo ont été inaugurés cette semaine avec beaucoup de succès.
 
DarLodo est une enseigne de boutiques-toilettes qui se veut répondre à des critères de propreté exemplaires, durables et accessible aux personnes handicapées et respectueux de l'environnement.

Pour un prix raisonnable de 5 dirhams, l'usager des toilettes publiques aura droit à une ambiance feutrée, un service haut de gamme, et biensûr une hygiène irréprochable. 

 
L'enseigne vise les 150 boutiques-toilettes dans les villes impériales du Royaume et notamment à Rabat, Fès et Meknes. Et grâce à son approche innovante, durable et écologique, DarLodo entend contribuer à la réalisation des objectifs de la COP22 qui se tiendra en novembre prochain à Marrakech.

 
Espérons que la ville de Casablanca fera partie des villes qui bénéficieront de ce service. On en peut pas nier qu'elle en a fortement besoin. En tant que capitale économique, la ville à elle seule devrait prétendre à une cinquante au moins de lieu de ce genre. Malheureusement, il ne semble pas qu'elle fasse partie de la liste des régions envisagées.

Nadia Jacquot (www.lepetitjournal.com/casablanca) mercredi 24 février 2016.

 

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Téléconsultation : tous les avantages pour les expatriés

Entre la barrière de la langue, les frais médicaux élevés et les systèmes de santé plus ou moins performants, l’accès aux soins à l’étranger peut se révéler très fastidieux. Face à ces limitations...

Expat Mag

Chennai Appercu
CINÉ

Le cinéma indien: l’usine à rêves

L’Inde est de loin le pays qui entretient le rapport le plus passionné avec le monde cinématographique. Cet engouement pour le septième art dépasse les frontières. Bollywood ? oui, mais pas que.