Samedi 20 avril 2019
Casablanca
Casablanca
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ASILAH - Sous le charme de cette ville au nord-ouest du Maroc

Par Parler Darija | Publié le 05/12/2016 à 23:00 | Mis à jour le 06/12/2016 à 16:44

 

Tomber sous le charme d'Asilah est inévitable. Une aura se dégage de cette ville, personne ne peut y résister. Ce n'est pas Sara Moufakkir qui nous dira le contraire. Elle partage avec nous son expérience et ses impressions lors d'un petit séjour dont elle se souviendra toute sa vie. 

Située sur les bords de la Mer Méditerranée à une quarantaine de kilomètres de Tanger, Assilah est un port au nord-ouest du Maroc.

Plusieurs civilisations ont conquis cette ville côtière. Tout d'abord les carthaginois qui l'ont baptisée Zêli, puis les romains sous le nom de Zilis. Elle est aujourd'hui une cité balnéaire marocaine très appréciée par des touristes du monde entier.

Les habitants y sont chaleureux et le climat favorable pour toute personne qui cherche à se détendre loin des villes citadines.

Une perle sans reproche qui séduit tous ses visiteurs pour sa simplicité et sa qualité de vie.

Je ne connaissais pas réellement cette ville. J'en entendais parler. On vantait ses qualités avec des superlatifs tous aussi flatteurs les uns que les autres. Aujourd'hui, je comprends mieux. Rien n'était exagéré.

Quelques monuments sont à visiter. L'ancienne  médina mérite le détour. Dès mon arrivée, j'ai été  surprise par les remparts portugais qui l'encerclent. Ils sont imposants en forme de parallélogramme et s'étendent sur une superficie de 7 hectares. Composés de cinq portes datant d'époques différentes, deux d'entre elles sont d'origine portugaise : Bab al-Homer (Porta da Vila) et Bab al-Bahr (Porta da Ribeira).

Il y a également les bastions et des tours spectaculaires : la Coraça (borj al-Bahr) et la Torre de Menagem (borj al-Kamra). Aussi, à ne pas manquer, le Palais de Raïssouli construit au début du XXe siècle par le célèbre bandit Moulay Ahmed Raïssouli. Cet édifice de deux étages est devenu un centre culturel.

Culinairement parlant, Asilah est connue par un plat traditionnel que l'on sert au petit déjeuner. C'est un plat où on associe ?ufs, olive, huile d'olive, fromage frais de chèvre appelé Jben, accompagné de la boisson officielle des marocains : le Thé ou « Ataye » comme on le prononce au Maroc ».

Avec le ventre bien plein, un paysage à couper le souffle et une ambiance chaleureuse, comment ne pas tomber sous le charme d'Asilah ! 

Sara Moufakkir/Nadia Jacquot (www.lepetitjournal.com/casablanca) mardi 6 décembre 2016.

 

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Maroc: peines confirmées en appel pour les militants du Hirak

La justice marocaine a confirmé vendredi à Casablanca les peines de prison allant jusqu'à 20 ans pour les meneurs du Hirak, mouvement de protestation qui a agité en 2016-2017 la région marocaine...

Communauté

Valence Appercu
LYCÉES FRANÇAIS DU MONDE

La COPVAL : le développement durable comme socle éducatif

Les 3 et 4 avril prochain, plus de 130 élèves de 2nde issus de 17 Lycées français de 7 pays différents participeront à Valence à la 4e COPVAL organisée par le Lycée français de Valence.

Que faire à Casablanca ?

Rabat Appercu
IDÉE SORTIE

Le musée d’Orsay prête plus de 40 tableaux impressionnistes au Maroc

A Rabat, le musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain expose 42 chefs-d’œuvre du XIXe siècle. L’exposition « Les couleurs de l’impressionnisme » se tiendra jusqu’au 31 août 2019.

Sur le même sujet