Lundi 24 septembre 2018
Casablanca
Casablanca
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

LEGISLATIVES : Interview de la candidate Loubna Feirouze ZAÏR

Par Parler Darija | Publié le 23/05/2017 à 22:00 | Mis à jour le 24/05/2017 à 10:03

 

Nous profitons de la présence de la candidate aux législatives Loubna Feirouze ZAÏR, lors de son séjour au Maroc, pour lui faire une petite interview et ainsi mieux la connaître. Son petit accent du Sud  et son large sourire nous rappelle la bonne humeur typique du Sud-Ouest. Elle n'est pourtant pas au Maroc pour se relaxer, mais bel et bien pour rencontrer les français et mieux comprendre leurs problématiques.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Native de Toulouse en région Occitanie, je suis de formation consultante en communication et développement pour les femmes entrepreneurs. Je  suis engagée au sein de plusieurs associations qui ?uvrent dans les domaines aussi divers que l'éducation, le social, l'emploi, la santé et la culture.

 

Pouvez-vous nous en dire plus sur le parti politique qui vous soutient ? Êtes-vous partisane de ce parti ? Quelles sont les grandes idées qui caractérisent ce parti ?

Ma candidature est investie et soutenue par Le Mouvement des Progressistes MDP qui est un parti politique français qui propose cinq axes pour l'action et la réflexion :

  • La définition d'une nouvelle éthique de la République et de la vie politique
  • L'approfondissement de la démocratie sociale et citoyenne
  • Le combat pour une mondialisation solidaire et pacifique
  • La reconstruction de notre société autour des principes de justice sociale, d'égalité, d'accès universel aux savoirs et à la culture
  • La conception d'un modèle de développement économique qui soit à la fois, progressiste, écologique et social.

Il s'inscrit dans le choix majeur du progrès solidaire.

De par mon investiture par le parti politique français «  Mouvement des Progressistes », et de l'intérêt que je porte au projet de renouveau démocratique proposé par  Monsieur Le Président de la République française Emmanuel Macron, mon action parlementaire s'inscrira dans le soutien de la majorité présidentielle. 

Qu'est-ce qui vous a donné envie de vous lancer dans l'aventure de ces législatives ?

Naturellement en tant que femme Elue de la République Française et militante citoyenne depuis plusieurs années dans la 9 ième circonscription est née une volonté d'un engagement politique confirmé pour l'élection législative de cette circonscription.

En effet nous avons constaté que parmi les français de l'étranger qui veulent une « expatriation réussie », beaucoup rencontre des problèmes d'informations, des problèmes locaux et des problèmes de moyens de fonctionnent dans différents domaines.

Ma candidature répond  à vos envies de renouvellement, de participation citoyenne des français de la 9 ieme circonscription ainsi que à vos attentes et besoins dans le progrès au service de chacun d'entre vous.

Le sens de mon engagement politique confirmé est celui d'une progressiste solidaire à vous représenter à l'assemblée nationale en coopérant avec vous en soumettant vos propositions et en contribuant à votre bien être dans le pays d'accueil pour garantir vos droits avec sincérité et conviction pour vous et  le rayonnement de la France dans votre circonscription.

Quels sont les axes principaux de votre programme ?

? Mes premiers engagements seront au niveau des établissements scolaires à l'étranger et des filières techniques et professionnelles.

? Ainsi qu'une vraie politique de formation pour les français de l'étranger en aide et accompagnement pour une demande de reconversion professionnelle pour les expatriés et leurs conjoints.

? Ainsi que des centres d'accueil et de réinsertion dans les régions françaises pour les expatriés démunis et contraints au retour en France.

? Une refonte des organismes locaux d'entraide et de solidarité (OLES) afin de leur octroyer des moyens accrus et adaptés aux réalités de chacune des communautés françaises.

? La continuation et même l'accélération des procédures administratives simplifiées sans supprimer pour autant le contact humain mais en redéployant les personnels consulaires pour les mettre au service de missions d'accueil et de plus grande proximité.

? Mieux coordonner les dispositifs du commerce extérieur au service des entreprises de France mais aussi au service des entrepreneurs français de l'étranger.

Il est primordial de faire preuve de bon sens et de maintenir nos valeurs et principes de la République.

Qui avez-vous rencontré lors de votre séjour au Maroc ? 

Lors de mon dernier séjour au Maroc, j'ai été à la rencontre des instituts français pour la promotion de la culture française et la francophonie.

J'ai eu des entrevues avec différentes entreprises et organisme pour l'accompagnement des investissements des français de l?étranger vers leur patrie et le pays d'accueil, formation professionnelle et reconversion professionnelle adaptée au pays d'accueil.

Entretien au consulat de France à Casablanca où Monsieur Le Consul Arnaud de Sury a pu m'exposer en tant qu'élu les différents problèmes administratifs rencontrés par nos concitoyennes et concitoyens français.

Et ainsi qu'un dialogue avec des personnages religieux, Mgr Vincent Landel Archevêque de Rabat, Rabbin Jacky Kadoch  Président de la communauté israélite de Marrakech-Essaouira  et L'Imam Haj Hassan EL Manssouri  de Casablanca  pour la question de la laïcité et la cohabitation  religieuse. 

Comptez-vous revenir ?

Plusieurs déplacements sont prévus dans la 9ième circonscription très prochainement.

 

Nadia Jacquot (www.lepetitjournal.com/casablanca) mercredi 23 mai 2017.

 

0 Commentaire (s)Réagir

Rubriques partenaires

Logo partnaire

Actualités

Rabat Appercu
DÉVELOPPEMENT

Une 9ème édition des Trophées de l’Africanité remarquée

C’est dans le cadre de la 15ème édition de l’Université des Jeunes initiée par le CDRT, que MBK Média Africa a choisi d’organiser cette année, les 9èmes Trophées de l’Africanité

Vivre à Casablanca

Rabat Appercu
DÉCOUVERTE

L’un des joyaux de Marrakech, le Musée pour la Civilisation de l’Eau

De loin l’un des sites culturels les plus modernes en Afrique, le musée Mohammed VI pour la civilisation de l’eau au Maroc s’inscrit parmi les lieux incontournables dans le paysage du royaume.

Sur le même sujet