Vendredi 5 juin 2020
Casablanca
Casablanca
  Ne manquez plus les
dernieres nouvelles
S'abonner

Le DESTIN d’un Editeur de Talents : Philippe BROC

Par Parler Darija | Publié le 14/02/2016 à 23:00 | Mis à jour le 15/02/2016 à 08:54

 

Le destin de Philippe BROC ressemble à celui d'un personnage de roman. Il est à la fois mystérieux, sympathique et un aventurier au grand c?ur. Cet homme aux milles vies a accepté avec beaucoup de modestie et de générosité de nous raconter son parcours d'éditeur français à Casablanca.

Il est tombé amoureux du Maroc et de l'édition sur le tard, même très tard. Rien ne le prédestinait à être un jour éditeur au Maroc, il a travaillé dans la communication, et dans d'autres domaines à cent lieux de l'édition.

C'est en accompagnant un ami à un voyage au Maroc, que son destin a basculé.  A un moment de sa vie où rien ne le retenait en France, il décida comme sur un coup de tête de s'installer à Casablanca. Son séjour, initialement d'une durée d'une semaine, s'est transformé en 5 ans de vie dans la mégalopole marocaine.

Au fil des rencontres,  et notamment celle avec Réda Dalil, il tisse un réseau d'amis écrivains. Rapidement, l'idée de réunir un collectif d'auteurs marocains ou vivant au Maroc autour d'un recueil d'essais, nait et prend forme. Réda et Philippe s'inspirent de Treize à Table qui est un collectif de célèbres auteurs français qui ont édité un livre au profit des RESTOS DU C?UR.

Pourquoi ne pas faire un remake marocain ?! Le Maroc grouille d'auteurs talentueux qui eux aussi seraient prêts à offrir quelques lignes pour venir en aide aux plus démunis.

Il croit en ce projet et coordonne toutes les étapes : les rencontres avec les auteurs, la réception des textes, la recherche d'un imprimeur et bien sûr le choix d'une maison d'édition. Face à cette difficulté, il décide de créer sa propre maison d'édition qu'il baptise EDITEUR DE TALENTS. Ainsi, il maitrisait tout le processus du projet. Il amoindrit les coûts, les intermédiaires et surtout il trouve une nouvelle voie professionnelle.

Le livre sort en mars 2015 et est intitulé AUTEURS à 100%. Les bénéfices ont été versés au profit de l'association EMA qui ?uvre pour permettre à des enfants élèves des écoles publiques situés dans des quartiers urbains défavorisés d'améliorer leurs conditions scolaires (achat de matériels, de livres?).

Le projet a provoqué un tel engouement qu'une 2ème version sera publiée en 2016. Il ne va pas réunir 13, ni 17, mais 25 auteurs. Les bénéfices seront reversés cette année à l'association CARE INTERNATIONAL.

Ce coup d'essai lui a ouvert les portes du monde de l'édition. Des écrivains talentueux lui font désormais confiance et n'hésite plus à passer par EDITEURS de TALENTS pour publier leurs ouvrages. En 2015, il a édité ROUTE DE ZAËRS de Guillaume JOBIN ou IDBIHI par Youssef HAJJI. Puis en ce début d'année 2016, Les sept sages de l'Apocalypse de El Mehdi El Kourti et 101% AUTEURS.

En très peu de temps, il a su faire sa place aux côtés des plus belles plumes du Maroc. Vous pouvez suivre son actualité sur sa page Facebook. Il participe bien évidemment à la Semaine Internationale de l'Edition et du Livre à Casablanca du 12 au 21 février 2016 à la Foire Internationale de Casablanca et au 22ème Maghreb des Livres Spécial Maroc les 13 et 14 février 2016 à Paris.

Nadia Jacquot (www.lepetitjournal.com/casablanca) lundi 15 février 2016.

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

New York Appercu
Black lives Matter

#blacklivesmatter : les New-Yorkais protestent pacifiquement

Les protestations contre les violences policières et le racisme ont continué cette semaine aux États-Unis après le meurtre de George Floyd commis par un officier de police.

Sur le même sujet