Jeudi 21 octobre 2021
TEST: 2249

CUISINE TRADITIONNELLE - Le Couscous Marocain

Par Parler Darija | Publié le 27/03/2014 à 23:05 | Mis à jour le 18/10/2018 à 17:00
couscous marocain cuisine traditionnelle

Le couscous est un plat maghrébin d'origine berbère qui se sert en famille. En effet, la préparation et le partage du couscous du vendredi midi, le jour de repos et de prière, est une tradition bien ancrée dans le Royaume.

 Le couscous est un plat qui se décline très facilement. C'est ainsi que l'on peut trouver des versions par pays, culture, région, ville, ou encore par occasion. Ainsi, le couscous dit "Royal" est typiquement français car, traditionnellement, les viandes ne se mélangent pas. C'est une invention qu'est le couscous comprenant des merguez, des brochettes, du poulet et des boulettes.

Au Maroc, on dénombre 7 couscous différents, dont 5 salés : au poulet, au mouton, au boeuf, aux légumes, au poisson. Le couscous aux 7 Légumes est très prisé par les Marocains : tomate, carotte, navet, courgette, aubergine, potiron et chou le composent, mais des variantes existent à l'infini. Et notamment par le fait que les légumes varient d'une saison à l'autre : en hiver, on préfèrera la courge, les carottes et les navets ; en été, le céleri, les aubergines ou les fèves.

 Il existe également des couscous sucrés, comme le Seffa, préparé au lait au miel et à l'eau de rose ou d'oranger, ou le couscous au tfaya, qui est un mélange sucré-salé aux oignons caramélisés et souvent parsemé d'amandes grillées.

Ce plat est également très lié à la religion : outre la tradition de la réunion familiale le vendredi après la prière, les couscous sont généralement servis lors des festivités et des mariages. Par exemple, le Couscous de la Mariée, à la cannelle et aux fruits secs, est présenté à la future épouse pour ses noces.

Mais le "couscous" désigne également la graine avec laquelle le plat est préparé. On peut utiliser deux farines pour obtenir un couscous de blé dur, trois pour un Tolati, et jusqu'à 5 pour le couscous Khomassi.

Manon Kole (http://www.lepetitjournal.com/casablanca) Vendredi 28 mars 2014

 (Ensemble crédits photos: Ingrid Pullar - Photographe)

0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet