TEST: 2247

Covid-19 : quelles sont les nouvelles mesures dans la capitale ?

Par Cécile Chênerie | Publié le 07/11/2020 à 16:02 | Mis à jour le 09/11/2020 à 10:06
coronavirus buenos aires mesures

À partir de ce lundi 9 novembre, la ville passe à une nouvelle étape de distanciation sociale, préventive et obligatoire. Ainsi, les mesures liées au coronavirus vont s’assouplir encore un peu plus dans la capitale. Quelles sont les changements à attendre à partir de la semaine prochaine ?

 

De nouvelles mesures à partir du lundi 9 novembre

Education. Le système éducatif va progressivement être accessible pour les élèves de maternelle de 45 jours à deux ans, les enfants de 3 et 4 ans, les élèves d'école primaire ainsi que pour les adultes en fin de cycle et les personnes suivant une éducation spéciale.

Réunions sociales. Les réunions sociales de maximum 10 personnes sont désormais autorisées à l’intérieur des maisons privées dans les jardins, patios et terrasses. Les terrains de jeux pour enfants ouvriront également sous conditions et avec un système de désinfection renforcé.

Sports. Les groupes en plein air peuvent désormais être de plus de 10 personnes. Les compétitions sont autorisées mais sans public. L’usage des vestiaires reste interdit.

Culture. Les cours d’art et ateliers sont de nouveaux autorisés à hauteur de 30% de la capacité maximale du lieu selon les conditions de ventilation et avec port du masque obligatoire.

Tourisme. Les bus touristiques vont de nouveau fonctionner avec prise de température avant de monter dans le bus et utilisation de gel alcoolisé. Le port du masque est obligatoire et le système de ventilation devra être renforcé. De plus, tous les sièges ne seront pas occupés pour respecter les mesures de distanciation sociale entre les passagers.

Mariages. De nouveaux lieux sont désormais ouverts pour les cérémonies de mariages tels que le Centre Culturel Recoleta ou encore la Commune 5. La capacité maximale reste de 10 personnes.

 

Sur le même sujet
cecile chenerie

Cécile Chênerie

Après des études de lettres, de philosophie puis de mode, Cécile décide de découvrir de nouveaux horizons et se lance dans un tour d’Amérique latine. Séduite par l’Argentine, elle décide de s’y établir pour un temps.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Buenos Aires !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com