"Chou-gate" de KFC : Quand la laitue devient le symbole des difficultés en Australie

Par Capucine Canonne | Publié le 10/06/2022 à 16:30 | Mis à jour le 10/06/2022 à 17:40
Un sandwich burger au poulet et laitue de KFC sur une table

En Australie, on ne rigole pas avec la nourriture. Alors, quand la chaîne de fast food KFC annonce vouloir remplacer la feuille de salade de ses menus par une feuille de chou, même le Premier ministre s’emballe…Et si l’annonce de KFC reflétait un contexte économique grave ? 

 

KFC annonce remplacer la laitue par du chou dans ses menus 

Fin mai, la chaîne de fast food spécialisée dans le poulet, prend la lourde décision d’utiliser un mélange de laitue et de chou « jusqu’à nouvel ordre » dans tous ses sandwichs. Une annonce qui ne passe pas inaperçue, tant sur les réseaux sociaux que dans les rangs du gouvernement. Le nouveau Premier ministre, Anthony Albanese, parle même de « chou-gate » (#cabbagegate) et envisage d’ajouter le sujet à la liste du conseil des ministres. « Mon fils va être dévasté, le chou, ce n’est pas la même chose que la laitue, ce n’est tout simplement pas correct » a-t-il déclaré à la radio KIIS FM Sydney jeudi 9 juin. 

 

 

KFC affiche qu'il ne va plus utiliser de laitue dans ses sandwichs

 

Si en janvier 2022, KFC rencontrait des problèmes d’approvisionnement de poulet, c’est la laitue iceberg qui manque maintenant cruellement dans ses cuisines. En cause, une inflation grandissante et un climat desastreux…

 

Inflation, problèmes d’approvisionnement et inondations en Australie

Avec la pandémie et les conflits, le contexte économique mondial se dégrade. Avec une inflation à 5,1% et une croissance au ralenti à 3,3% au 1er trimestre, l’Australie subit les hausses de prix et du carburant. Pour ne rien arranger, le nord-est du pays est touché début mars par des inondations sans précédent pour la population et les cultures de fruits et légumes. Et la situation ne semble pas prête de s’améliorer, au regard des pluies persistantes qui empêchent la plupart des nouvelles plantations.

Résultat, le prix des légumes grimpe en moyenne de 12,7% dans tout le pays. Certains, en plus de coûter plus cher, se font rares. C’est le cas de la laitue iceberg, qui s’achète dorénavant 8 dollars (autour de 5,40€) contre 2 dollars (environ 1,35€) il y a un an. 

 

 

Pourquoi cette salade en particulier ? Produite en grande partie dans l’Etat du Queensland qui a été très touché par les intempéries de mars, la laitue iceberg manque dans les rayons…et les restaurants. Mais, au-delà du « chou-gate » évoqué avec amusement par le Premier ministre cette semaine, la laitue pourrait bien devenir l’un des symboles des difficultés économiques et climatiques que traversent l’Australie, et le monde.

 

CANONNE_fmt-carre

Capucine Canonne

Après 10 ans d’expérience en marketing média, Capucine se reconvertit en journalisme. Ancienne expatriée et fondatrice de l’édition lepetitjournal.com de Chennai en 2019, elle intègre la rédaction internationale à Paris.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Brisbane !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com