Vendredi 5 mars 2021

Un Français de Bombay remporte le rallye Dakar Classic 2021

Par Isabelle Bonsignour | Publié le 20/01/2021 à 01:01 | Mis à jour le 20/01/2021 à 10:53
douton dakar sunhill

Le 15 janvier,  Marc Douton et Émilien Étienne sont montés sur la première marche du podium du rallye Dakar Classic 2021. Une consécration pour le Français passionné de rallye et expatrié à Mumbai depuis 2016 ainsi que pour son copilote et collègue.
 

La rédaction est allée à la rencontre de Marc Douton qui a bien voulu répondre à nos questions. Voici son témoignage et expérience de ce rallye mythique avec photos à l’appui. 


 

douton dakar 2021 sunhill
Le buggy, Marc Douton et Emilien Etienne



lepetitjournal.com : Pouvez-vous vous présenter en quelques lignes (votre expatriation en Inde, votre participation au comité de gestion du lycée français de Mumbai à un moment clé de la vie du lycée) ?

Marc Douton : Avec Élise, mon épouse et Manoa mon fils, nous sommes en Inde, à Mumbai depuis bientôt 5 ans. Notre fille Capucine, après avoir passé son baccalauréat au Lycée Français International de Mumbai (LFIM), est en France pour ses études secondaires.

Je travaille pour Dassault Aviation et m’occupe du support de la flotte des avions Falcons en Inde et dans les pays limitrophes.

De 2016 à 2018, j’ai été président du comité de gestion du Lycée français de Bombay. Avec le comité de gestion de l’époque et l’équipe de l’école, nous avons trouvé un partenaire, défini, conçu puis lancé la construction d’un nouveau bâtiment, revu la stratégie de marketing, changé le logo et le nom de l’école (de L’Ecole Française Internationale Bombay - EFIB à Lycée Français International de Mumbai - LFIM) et géré le déménagement. Une très grosse aventure, mais absolument nécessaire pour le futur de notre école. 

 

Comment vous est venu l’idée de participer au Dakar Classic et pourquoi spécifiquement le Dakar Classic ? Avez-vous déjà participé à un rallye ? Quel est votre rapport aux voitures ? 

Ma passion pour les sports mécaniques a commencé très tôt. Mon père, professeur de littérature française, est aussi passionné de voiture. Ma mère m’a fait faire mes premiers tours de roue à moto quand j’avais moins de 10 ans.

Dans les années 90, je roulais en Enduro lors de mes années de fac. Puis, j’ai fait quelques manches du championnat de France, le Touquet, le Listel ou le raid de l’amitié au Maroc.

Professionnellement, j’ai rapidement voulu partir en expatriation, pour les compagnies aériennes pour lesquelles je travaillais, puis pour Airbus et enfin pour Dassault. Tahiti, Dubai, Kuala puis Mumbai, j’y ai toujours roulé à moto. A Dubai, j’ai repris la compétition en Rallye-raid et en Baja moto.

En 2010, je rachète à un ami en France un buggy Baboulin sur base VW cox de 1969. Je le prépare pour rejoindre l’association VW AFRICA qui organise des raids en Afrique réservés aux dérivés off-road de coccinelles.


 

douton dakar 2021 sunhill
L’équipe 

 

Mes connaissances en préparation, en pilotage tout terrain et en navigation se sont étoffées à chaque raid. En 2016, Émilien Étienne, l’un de mes collègues, se joint à moi comme co-pilote et navigateur.

 


Comment s’est prise votre décision de participer au Dakar Classic ? 

Le fondateur de l’association VW AFRICA, Freddy Verdaguer, est un passionné de l’histoire des buggies 2 roues motrices, en particulier de ceux construits et pilotés par Yves Sunhill et en avait 3 exemplaires dans sa collection.

En plein confinement, en mai 2020, ASO annonce la création de la catégorie Classic au Dakar 2021, réservée aux véhicules ayant couru cette course (ou à leur réplique) entre 1979 et 2000.

 

douton dakar 2021 sunhill
Le buggy en 1979

 

Emilien et moi sommes immédiatement intéressés ! Freddy prend sa décision en quelques jours et nous propose de nous vendre le modèle de 1979, celui du tout premier Dakar, lui garde le modèle de 1981.

 

douton dakar 2021 sunhill
Le buggy en restauration

 

Le buggy est quasi à l’état d’épave, les budgets sont colossaux (pour des amateurs) et le timing infiniment trop serré.


 

Comment et où s’est faite la préparation ? Comment avez-vous géré cela depuis l’Inde ?

Notre ami Jeremy, propriétaire de Nantes Prestige Auto, un garage spécialisé dans les voitures de collection rejoint l’aventure. En 6 mois, nous définissons un plan marketing, trouvons des sponsors (en pleine période Covid), restaurons et préparons entièrement le buggy et mettons tout en place dans ce contexte d’incertitude lié à la pandémie.

 

douton dakar 2021 sunhill
Les essais dans le sud de la France

 

Cela nous mènera au podium de départ à Djeddah le 2 janvier 2021. On peut considérer que l’aventure a déjà été réalisée à 80 % à ce moment-là … le plus dur en tout cas !

 

douton dakar 2021 sunhill
La flotte à l’embarquement à Marseille

 

Comment s’est passée la course ? Vos impressions, vos souvenirs ? 

Dès le premier jour, nous avons parfaitement trouvé nos marques. Émilien, ingénieur expert en système de navigation, avait parfaitement analysé le règlement, les options de navigation et les tactiques à mettre en place : cela a payé immédiatement. Nous avons remporté les 6 premières étapes, avant la journée de repos. 

 

douton dakar 2021 sunhill
Le parcours du Dakar 2021


De nombreux concurrents sont venus nous demander des renseignements sur notre gestion de la navigation, que nous avons partagé avec plaisir. Le niveau a drastiquement changé dès le lendemain, et la concurrence s’est sérieusement affûtée. Tant mieux, la course n’en est devenue que plus intéressante.

 

douton dakar 2021 sunhill

 

La boucle Neom Neom (ndlr : la 9e étape de 465 km avec le départ et l'arrivée à Neom en bord de mer) a été la plus belle et la plus riche en paysage. Des passages grandioses dans des dunes immenses coincées entre des canyons rocheux, un lac asséché de plusieurs dizaines d’hectares... 600 km de pur plaisir, même si la concentration requise ne permettait pas de faire du tourisme.

 

douton dakar 2021 sunhill


 

Deux étapes plus loin, nous avons rencontré des pluies diluviennes, et instantanément, de l’herbe s’est mise à pousser sur les dunes et dans les cailloux, c’était la première fois que je voyais des déserts verts...

 

douton dakar 2021 sunhill


 

Quels ont été les ennuis, les problèmes mécaniques ?

En tête du classement général chaque jour, nous redoutions un problème technique, une panne ou même une crevaison qui aurait remis notre classement en péril. 

 

douton dakar 2021 sunhill
L'équipe avec la fille et la petite fille du concepteur Yves Sunhill

 

Finalement, la préparation du buggy s’est montrée sans faute et il a tenu avec brio les 7000 km de course. Les seuls incidents ont été la batterie hors service à la descente du bateau, une vis de cardan cassée, une bougie cassée, un boîtier de direction cassé et finalement, le dernier jour, un pare-brise fissuré.


Quel a été l’accueil en Arabie Saoudite ? 

Le Dakar reste une épreuve vraiment exigeante pour les hommes et les machines. Le contexte COVID ne nous a pas vraiment permis de rencontrer la population saoudienne, qui s’est cependant montrée particulièrement accueillante et bienveillante. Ce pays est à découvrir, même si le contexte politique et la position de la femme sont deux points de critique majeurs.
 

douton dakar 2021 sunhill



Votre sentiment après cette belle première place sur le podium final ?

Je pense que je ne réalise pas encore tout à fait d’être monté sur la plus haute marche du podium de ce rallye mythique, mais les photos et vidéos me donnent la chair de poule quand je les visionne... 😊

J’ai maintenant hâte de retrouver ma famille, mon cocon et ma Royal Enfield, après bien évidemment les 14 jours de quarantaine à mon arrivée à Mumbai !



 

Nous vous recommandons

isabelle bonsignour

Isabelle Bonsignour

Directrice de la publication et responsable éditoriale. Expatriée au long cours et fervente lectrice du site lepetitjournal.com, elle a rejoint l’équipe en créant l’édition de Bombay.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

TROPHÉES 2021

Les lauréats lumineux des Trophées des Français de l'étranger 2021 !

Découvrez les parcours bluffants des lauréates et lauréats de l’édition 2021 des Trophées des Français de l’étranger, qui du Bénin aux Philippines, font rayonner la France dans une période si sombre.

Vivre en Inde

HISTOIRE

La Begum Hazrat Mahal : la reine indomptable de Lucknow

Dès 1856, les Indiens commencent à se rebeller contre les Anglais. Voici l'histoire d'une femme qui a su allier toutes les forces à sa disposition pour repousser temporairement les Anglais.