Jeudi 16 juillet 2020

Youri Djorkaeff bientôt en visite officielle en Birmanie

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 13/11/2019 à 22:00 | Mis à jour le 13/11/2019 à 22:00
Djorkaeff et Aung San Su Kyi en Birmanie

Le football mène à tout, à condition d’y rester… C’est en tout cas ce que doit penser aujourd’hui Youri Djorkaeff, devenu en septembre dernier directeur général de la Fondation FIFA et qui à ce titre devrait bientôt venir en visite officielle en Birmanie.

Début novembre dernier, la Fédération international de football (FIFA), l’organisation qui supervise le football au niveau planétaire, a signé un protocole d'accord avec les membres de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (Asean) qui a pour objectif d’utiliser le football comme « un facteur de développement social, notamment par l’enseignement à l’école des valeurs du football ». Plusieurs pays de l'Asean, dont la Birmanie, ont alors demandé une application concrète de cet engagement, et ces nations ont donc en conséquence invité des représentants de la FIFA à venir leur rendre visite pour poursuivre les discussions et envisager les mesures à prendre.

C’est justement l’objet de la Fondation FIFA, créée en 2018, de mener des programmes sociaux dans le monde et d’aider à la reconstruction d'infrastructures sportives. Et c’est à Youri Djorkaeff, champion du monde 1998, qu’incombe en tant que directeur général de cette structure basée à Zurich de mettre en œuvre ces actions. Le footballeur passé par Monaco ou l’Inter Milan a d’ailleurs créé sa propre fondation en 2014, pour ce qu’il qualifie lui-même « d'expérience la plus gratifiante de toute sa vie ».

Selon la FIFA, il est de la responsabilité de sa Fondation de « s'engager avec des pays partout dans le monde, particulièrement ceux qui rencontrent des problèmes ». Et en effet, depuis sa nomination voilà deux mois, Djorkaeff s'est déjà rendu au Liban, en Arménie ou encore en Corée du nord, en compagnie du président de la FIFA Gianni Infantino, « pour évaluer les besoins ».

Djorkaeff était aussi présent en Iran le 10 octobre, au stade Azadi de Téhéran, pour assister à la victoire de l'équipe nationale masculine locale sur le Cambodge 14 à 0. Un match anecdotique sur le plan sportif mais emblématique en matière de droits humains puisque 3 500 femmes avaient pu y assister dans les tribunes, le public étant mixte pour la première fois depuis plus de 40 ans. Un résultat considéré par certains comme un succès de la diplomatie du football.

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

DÉVELOPPEMENT

Le miroir aux alouettes des zones industrielles du Kachin

La récente catastrophe de Hpakant a montré combien la misère frappe la population du Kachin. Et les derniers projets de développement ne semblent pas apporter de solutions, par manque de transparence.

Vivre en Birmanie

CONFLIT

La situation se détériore encore dans le nord de l’Arakan

Bombardements, pillages, inondations, moustiques… Pas les douze plaies d’Egypte mais les multiples calamités d’Arakan, où des centaines de milliers d’individus survivent dans le drame quotidien.