Samedi 20 octobre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Yangon veut intensifier ses exportations de poissons

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 12/02/2018 à 20:00 | Mis à jour le 12/02/2018 à 20:00
La Birmanie veut intensifier ses exportations de poissons

Le département de la pêche de Yangon a annoncé la création de trois exploitations piscicoles dans des districts de la ville d'ici à la fin de l'année fiscale 2018-2019. L'objectif est d'augmenter la production de produits de la mer pour le marché international. Les districts de Kayan, Thonegwa et Kwanchangon ont été annoncés et la surface couverte par ces exploitations devrait être, au total, de 4000 hectares. Le directeur du département de la pêche a déclaré que "l'objectif principal est de développer des fermes de crevettes et de poissons. Les exploitations intégreront des systèmes d'emballages modernes ainsi que des chambres froides. Les investissements étrangers sont les bienvenus". Selon les données du département de la pêche, le pays gagne annuellement entre 650 et 700 millions de dollars américains grâce aux exportations de produits de la mer. Mais les quantités exportées restent modestes comparées aux volumes d'exportations des pays voisins. Suite à une étude commissionnée pour aider à inverser cette tendance, la Birmanie s'est vue être conseillé de se concentrer sur des fermes de poissons plutôt que sur la pêche en mer. C'est cet avis que semble vouloir suivre la région de Yangon.

 

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

ENVIRONNEMENT

Green Lotus, pour un Myanmar Vert !

Depuis 2013, l’équipe de Green Lotus a posé ses valises à Yangon pour participer activement à l'action pour un développement réellement soutenable du Myanmar de demain, et pour la promotion des...

Que faire en Birmanie ?

GASTRONOMIE

A partir de ce jeudi, un ostréiculteur français chez Babett

Bientôt Halloween, sa citrouille insipide et son matraquage commercial… Alors en bons irrésistibles Gaulois, Babett vous propose de plutôt consacrer vos kyats à un mets bien français : les huîtres.

Vivre en Birmanie

LIVRE

Idée lecture : A Burmese Heart, Yin Mon Vanessa Han et Tinsa Maw-Naing

Sorti en 2015, A Burmese Heart – traduisez “Un cœur birman” – raconte l’histoire de Tinsa Maw-Naing, fille du premier premier ministre de Birmanie sous l’occupation britannique et femme de Bo Yan Nain