Vendredi 21 septembre 2018
Birmanie
Birmanie
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Visite diplomatique des zones de conflits dans l'État Rakhine

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 04/10/2017 à 00:00 | Mis à jour le 04/10/2017 à 00:00
fbd480d08889449eb77307c03d595de9_18

Le gouvernement birman a accompagné un groupe de 20 diplomates et 66 membres d'Organisations Onusiennes, de la presse, et autres corps diplomatiques lors d'une visite au Nord de l'État Rakhine. Cette visite, qui est la première depuis le 25 août dernier, devait avoir lieu le 28 septembre mais avait dû être repoussée pour cause de mauvais temps. Cette visite a été initiée et permise par la Conseillère d’État Aung San Suu Kyi, afin "de comprendre pourquoi les Rohingyas de cette zone fuient la Birmanie, et de permettre aux diplomates d'en apprendre plus sur la communauté musulmane, bien intégrée dans l'État Rakhine". L'ambassadeur de Suisse, a partagé sur Twitter quelques images et réflexions sur l'expédition. À noter l’impressionnante désertification de la ville de Maungdaw, qu'il qualifie de "ville fantôme" ainsi qu'une photo de gardes, le regard rivé sur une rizière abandonnée, se demandant de qui ces gardes peuvent bien les protéger, puisqu'il n'y a personne alentour.  L'ambassadeur helvétique a déclaré, après la visite avec la presse, que "participer  à ce voyage était un signe de bonne volonté [NDLR : de la part des diplomates et Organisations] et qu'ils sont à l'écoute ce que le gouvernement a à dire. Mais que bien sûr, l'image qui leur a été montrée reste incomplète". Suite à cette visite, la vingtaine de diplomates présents ont déclaré unanimement qu'ils restaient à la disposition du gouvernement pour travailler avec lui sur la mise en place des recommandations de la Commission Consultative sur l'État Rakhine tout en réitérant leur appel à enquêter sur les violations des droits de l'homme perpétrées dans cette zone.

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

SOCIÉTÉ

La boulangerie française à Yangon!

Yangon est une ville très cosmopolite. Nous y rencontrons des gens qui viennent des quatre coins du monde. Ainsi, il est notamment possible de croiser le chemin d’anglais, d’allemands, d’australiens..

Vivre en Birmanie

SOCIÉTÉ

La boulangerie française à Yangon!

Yangon est une ville très cosmopolite. Nous y rencontrons des gens qui viennent des quatre coins du monde. Ainsi, il est notamment possible de croiser le chemin d’anglais, d’allemands, d’australiens..