Une médecin interdite d’exercer pour des photos en lingerie

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 17/06/2019 à 16:56 | Mis à jour le 17/06/2019 à 17:01
Une médecin en Birmanie interdite d’exercer pour des photos en lingerie

La Birmanie est un pays où la situation des femmes peut encore largement être améliorée et le fait divers relatif à Nang Mwe San en est un énième exemple... Nang Mwe San est médecin et a pratiqué comme généraliste durant 5 ans. Mais voilà, en 2017 elle devient aussi mannequin, délaissant l’anatomie des patients pour mieux tirer profit de la sienne. Et comme beaucoup de mannequin, elle est amenée à présenter toutes sortes de vêtements, y compris de la lingerie, des maillots de bain et autres juste-au-corps moulants. La jeune femme a choisi de poster régulièrement sur son compte Instagram des photos d’elle dans ses tenues de travail. Las ! L’ordre des médecins de Birmanie a annulé son autorisation d’exercer la médecine en raison de son “style vestimentaire qui va à l’encontre de la culture et des traditions birmanes”. Rien d’illégal ou même de provocateur dans ses photos pourtant. La jeune femme a réagi en faisant appel de la décision et en affirmant qu’elle comptait bien exercer à nouveau la médecine, ce qui ferait sens dans un pays qui souffre d’une pénurie de personnel médical, selon l’OMS. Nang Mwe San rappelle aux conservateurs et réactionnaires qu’elle dérange que bien évidemment “elle ne s’habille pas ainsi lorsqu’elle soigne ses patients”. Elle juge “inacceptable” l’attitude de l’ordre des médecins et s’insurge contre ce qu’elle considère comme une interférence avec sa liberté personnelle.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Birmanie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale