Une entente Indo-Birmane pour les ports du Rakhine

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 29/10/2018 à 17:30 | Mis à jour le 29/10/2018 à 17:30
Une entente Indo-Birmane pour les ports du Rakhine

L'Inde et la Birmanie ont signé un mémorandum d'accords concernant une future gestion privée du port de Sittwe et du terminal intérieur de Paletwa ainsi que des installations communes dans le Projet de Transport Multimodal de Kaladan. Une première signature en faveur de ce projet avait eu lieu en 2008 mais le projet avait été ralenti par la situation géopolitique de l'état. Il semblerait que les deux pays veulent remettre le projet sur de bons rails. Outre un accès accru à la Birmanie, et vice versa, l'Inde, par ce projet incluant installations portuaires et voies d'accès terrestres, espère accroître son accès au reste de l'Asie du Sud Est. Les deux parties promettent également que le projet créera de nombreux emplois pour les locaux. Ceux-ci sont sans aucun doute suspicieux de l'annonce, eux qui ont vu depuis l'ouverture de la Birmanie, de nombreux changements dans la gestion des zones de pêches et de la délivrance des licences. Changements qui semblent avoir bénéficié aux partenaires étrangers et locaux déjà bien installés. Ainsi, les pêcheurs les plus démunis, qui louent leurs bras et ne possèdent pas d'embarcation ont dû aller pêcher plus loin à cause de la concurrence et de la raréfaction des ressources. Augmentant le risque pour cette population et les coûts pour les propriétaires de ces embarcations, sans pour autant garantir des hausses de revenus. Il y aurait 4 700 bateaux de pêche côtiers et 370 bateaux de pêche hauturiers enregistrés par le département de la Pêche du Rakhine qui annonce également une estimation de 7 000 embarcations non motorisées pêchant dans ces eaux. Sur 370 bateaux autorisés à pêcher en haute-mer, seulement 43 appartiennent à des résidents de l'état de Rakhine. L'année dernière plus de 560 000 tonnes de poissons ont été exportées, un record sur les 20 dernières années.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Birmanie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale