Vendredi 22 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

« Un vrai fédéralisme, seule voie vers la paix »

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 26/09/2019 à 18:30 | Mis à jour le 26/09/2019 à 18:30
Photo : Le colonel Khun Okkar
Col Khun Okkar Paix en Birmanie

Alors que les grandes manœuvres ont déjà commencé en vue des élections générales à venir, et dans un contexte mouvementé - un processus de paix au point mort depuis plusieurs années, la reprise des combats dans les états de Shan et d’Arakan, la tentative de révision de la constitution par le parlement - les représentants des partis ethniques commencent à faire entendre leur voix. C’est ainsi que l’un des dirigeants de l’Organisation de libération de la nation Pao (OLNP) a mis les points sur les « i » lors d’une allocution devant des mouvements de jeunes. « Il n’y a rien qui protège ou prenne réellement en compte les droits des minorités ethniques dans les constitutions de 1947, 1974 ou 2008. Il y a bien quelques mesures positives, mais rien de significatif », a affirmé le colonel Khun Okkar. Et pour le dirigeant Pao, « la seule solution pérenne pour obtenir la paix dans l’Union de Birmanie consiste à créer un état fédéral et démocratique. Ce n’est qu’ainsi que nous obtiendrons une paix durable. C’est ce pour quoi nous nous battons, ce vers quoi nous voulons aller ».

Le colonel Khun Okkar a ainsi renvoyé dos-à-dos les militaires et la Ligue nationale pour la démocratie (LND) au pouvoir quant aux modifications qu’ils veulent opérer les uns et les autres sur l’actuelle constitution. « Une partie des parlementaires ne sont pas des élus, donc ils ne sont pas représentatifs. Quant à La LND, elle dit vouloir construire un état fédéral et démocratique mais elle commence par renforcer le pouvoir du gouvernement central en négligeant le dialogue politique. Cela ne peut pas fonctionner. Un changement de fond ne peut se faire qu’en menant à la fois et conjointement les modifications de la constitution et le dialogue politique. Cela doit être du 50/50 ». Et le dirigeant de conclure que le processus de paix est au milieu du gué et qu’il faut encore beaucoup d’efforts et de concessions de part et d’autre pour parvenir à un état fédéral solide et démocratique. « Je pense qu’il nous faudra encore au moins 15 à 20 ans pour parvenir à quelque chose ».

Comme un écho a ces déclarations, un dirigeant de la LND a affirmé ce week-end que son parti « ne souhaitait pas gouverner en coalition mais tout seul. Et qu’il fallait pour cela que les citoyens continuent à soutenir la LND afin qu’elle puisse continuer à transformer le pays ».

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

ÉVÉNEMENT

La CCI France Myanmar déménage

La CCI France Myanmar bouge vers de nouveaux locaux plus grands et plus modernes, à Times City, dans Sanchaung. Une étape clef pour son développement et une preuve de son dynamisme.

Expat Mag

Hambourg Appercu
HISTOIRE

Les villes hanséatiques : un incontournable de l'histoire allemande

À la fois vestiges historiques et réalités politiques, les villes hanséatiques comme Hambourg et Brême sont une spécificité unique au monde. Des précisions pour comprendre leur nature et fonction.