Jeudi 23 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Un prêt français remis en question au parlement

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 20/11/2018 à 14:00 | Mis à jour le 20/11/2018 à 14:00
Un prêt français remis en question au parlement en Birmanie

U Maung Maung, député pour la circonscription électorale de North Dagon, a interrogé ses confrères sur le bien fondé d'un prêt de 70 millions d'euros accordé par l'Agence Française de Développement (AFD). Le prêt, déjà approuvé par les autorités birmanes, doit bénéficier à la région de Yangon pour divers projets. Projets qui, selon le député, pourraient être pris en charge par les finances nationales, faisant du prêt, toujours selon l'élu, une sorte de cadeau empoisonné : “le prêt a été accepté et l'argent est nécessaire pour le bien de Yangon et du pays, mais les projets pour lesquels l'argent sera utilisé sont pour la plupart petits et auraient pu être pris en charge par le budget de la nation, donc accepter ce prêt d'une nation étrangère revient à se mettre une charge supplémentaire sur les épaules.”  Les projets concernent principalement le développement de la berge de Nga Moe Yeik Creek,  incluant les berges de la rivière Yangon. Ces travaux devraient limiter les inondations mais également de permettre la création d'une promenade le long de Nga Moe Yeik. Le projet doit coûter au total 84,7 millions d'euros, 70 millions provenant de l'AFD, 9,5 millions de la Communauté Européenne et 5,2 millions d'euros de fond public birman.

0 Commentaire (s)Réagir