TEST: 2242

Un nouveau sommet pour l'Accord de Cessez-le-feu National (NCA)

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 11/10/2018 à 17:30 | Mis à jour le 11/10/2018 à 17:30
Accord entre la Birmanie et Israël sur l’éducation

L'annonce a été faite par le bureau de Daw Aung San Suu Kyi mais la rencontre était un souhait des groupes armés ayant signé le cessez-le-feu. En effet, ceux-ci réclamaient une rencontre avec le gouvernement et l'armée. Mais alors que le bureau de la Conseillère d'Etat a finalement donné la date du 15 octobre pour effectuer cette rencontre, à Mandalay, dans le district de Kyaukpadaung, les signataires de l'accord se sont réunis à Chiang Mai, en Thaïlande, pour décider de leur participation à cette réunion.  Les groupes rassemblés sous la bannière de la 'Peace Process Steering Team' (PPST) veulent en effet s'assurer de leur union dans le processus de paix afin de pouvoir communiquer tel un seul homme avec le gouvernement. Mais cela ne semble pas chose facile, comme l'a déclaré le général Saw Mutu Say Poe, président de l'Union Nationale Karen (KNU) et à la tête de la 'Peace Process Steering Team': “Il y a des fossés énormes dans nos positions politiques et nous devons négocier afin de trouver des compromis par le biais de discussions informelles.” En d'autres termes, les groupes armés doivent se mettre d'accord et cela va prendre du temps. Or, et le fait est un reproche a demi-formulé, le meeting a été annoncé publiquement sans concertation avec les groupes armés. Le secrétaire général du KNU Padoh Saw Tadoh Moo a ainsi déclaré : “les négociations ne peuvent pas avoir lieu sur l'avis d'un camp, elles doivent prendre place avec l'accord de toutes les parties.” Cependant, il semblerait que certains membres de la PPST soient plus nuancés et voient d'un mauvais œil le fait d'annuler ou de repousser une réunion qu'ils ont au préalable ardemment demandée.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Birmanie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com