Un cas de rage à Bago

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 01/10/2019 à 22:00 | Mis à jour le 02/10/2019 à 04:00
chien-rage-en Birmanie

Alors qu’un nouveau cas de rage a été identifié sur un chien dans la région de Bago et confirmé par des analyses au laboratoire vétérinaire de Yangon, la Birmanie lance un plan d’éradication de cette maladie virale qui s’attaque au système nerveux et s’achève toujours par la mort du sujet atteint si elle n’est pas traitée rapidement après l’infection. Le programme mis en place par la direction de l’Elevage et des Services Vétérinaires, en collaboration avec l’Organisation mondiale de la santé animale, consiste à vacciner cette année 2019 environ un million de chiens errants dans les villes de Mandalay, Yangon et Nay Pyi Taw ainsi que dans la région de Bago et dans l’état d’Arakan, où cette maladie est très présente. En Birmanie, la rage tue autour de 200 personnes chaque année, dont 40% sont des enfants âgés de moins de 15 ans mordus par des chiens. Faute d’éducation médicale de base dans un pays où les superstitions alimentaires servent à expliquer à peu près tous les maux, les morsures sont presque toujours traitées superficiellement et trop souvent le diagnostic correct arrive trop tard pour une guérison. L’objectif officiel du plan « Rage » est d’éradiquer la maladie de Birmanie d’ici a 2030.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Birmanie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale