TEST: 2242

Protestation et violence devant une usine textile

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 17/10/2018 à 16:00 | Mis à jour le 17/10/2018 à 16:00
Protestation et violence devant une usine textile en Birmanie

Cela fera bientôt deux mois mois que l'usine textile de la compagnie chinoise Fu Yuen Garment Co Ltd est prise d'assaut par ses employés.  Mais c'est seulement cette semaine que la police anti-émeute a dû intervenir en urgence. Les travailleurs, principalement des femmes, se sont mis en grève il y a presque deux mois de cela pour protester contre les conditions de travail et les mauvais traitements qui leur sont imposés par la compagnie. Alors que celle-ci a répondue aux revendications des grévistes, 30 d'entre eux, jugés comme instigateurs de la grève, n'ont pas été réintégrés dans les effectifs. Cela a ainsi créé de nouvelles tensions, motivant les grévistes à continuer l’occupation du terrain devant l'usine. Ensuite, les sources diffèrent, les grévistes assurent avoir été attaqués par une quarantaine d'hommes armés de bâtons et autres barres de fer, blessant 28 personnes dont six sérieusement. La foule s'est ensuite tournée vers l'usine et a commencé à lancer des pierres et autres objets divers sur la façade. C'est à ce moment-là que la police anti-émeute est intervenue pour faire reculer la foule. Dans son rapport, les forces de l'ordre ont déclaré que ce sont les grévistes qui étaient agressifs et qui ont attaqué les travailleurs non-grévistes. Aucune arrestation n'a cependant été enregistrée. 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Birmanie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com