Dimanche 29 mars 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Promouvoir le développement durable sur une moto Royal Enfields

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 20/10/2019 à 22:00 | Mis à jour le 20/10/2019 à 22:00
Photo : Une portion de la route Stillwell, entre Inde et Birmanie
Une portion de la route Stillwell, entre Inde et Birmanie

Le 15 octobre, « Ride East », un groupe de dix randonneurs à moto s’est élancé de Shillong, dans l’état de Meghalaya au nord-est de l’Inde, pour parcourir un gros morceau des quelque 1700 kilomètres de la fameuse route Stilwell qui relia l’Inde à la Chine durant la deuxième guerre mondiale en évitant les zones sous contrôle japonais. Une route qui traversait l’état de Kachin et passait notamment par Shingbwiyang, Myitkyina et Bhamo avant de finir à Kumming, dans le Yunnan. La randonnée se fera à l’ancienne, sur des Royal Enfields de fabrication indienne – la marque britannique a disparu d’Angleterre en 1970 – et si elle empruntera la route Stilwell, ce ne sera pas sur son ensemble, notamment parce qu’une bonne partie du chemin a depuis été avalée par la jungle. Elle s’achèvera après 10 jours, le 25 octobre prochain, au lac Sans-retour, près de la passe de Pangsau, tout au nord de la Birmanie.

Si la balade promet d’être magnifique le long de la sinueuse voie montagneuse, les dix participants ne partent pas que pour commémorer les 80 ans du début de la deuxième guerre mondiale, admirer les panoramas grandioses, et vivre une aventure exceptionnelle ; ils veulent aussi participer dans le Nord-Est de l’Inde et le Nord-Ouest de la Birmanie, et à leur manière, aux objectifs des Nations-Unies pour le développement durable. Alors durant tout le voyage, ils vont identifier autant que possible les entreprises sociales ou éco-responsables ainsi que les fermiers pratiquant une agriculture raisonnée ou biologique, tous ceux qui part leurs bonnes pratiques exemplaires rendent plus facile la vie de leurs communautés. Un annuaire de ces acteurs sociaux et environnementaux sera dressé, et à chaque fois qu’ils le pourront, aux haltes notamment, les motards présenteront et expliqueront les objectifs des Nations-Unies pour le développement durable.

L‘opération est soutenue par la Worldview Impact Foundation, dont l’un des objectifs est de soutenir les communautés les plus démunies, et elle devrait normalement être renouvelée chaque année durant au moins cinq ans afin de créer un réseau avec les communautés locales et d’offrir des débouchés a leurs produits et leurs activités. Un projet d’eco-village est d’ailleurs en construction dans l’état de Meghalaya, ou seront formés à l’environnement et au développement durable les volontaires repérés par les motards.

Et parce que défendre l’environnement en roulant à moto peut paraître contestable, les randonneurs se sont associés avec l’ONG Ecofriend World pour planter des arbres de mangrove dans l’un de leur Thor Heyerdahl Climate Park et ainsi contribuer à la fois à rétablir de la mangrove là où elle a été détruite, et compenser leurs émissions de dioxyde de carbone afin que toute l’aventure ait un bilan carbone neutre.

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Coronavirus

La police obligée d’intervenir pour mettre un homme en quarantaine

Des officiels des services de santé de Yangon ont dû avoir recours à la police et à la menace pour obtenir qu’un de leurs concitoyens accepte finalement de les suivre pour une période de quarantaine.

Vivre en Birmanie

Coronavirus

La police obligée d’intervenir pour mettre un homme en quarantaine

Des officiels des services de santé de Yangon ont dû avoir recours à la police et à la menace pour obtenir qu’un de leurs concitoyens accepte finalement de les suivre pour une période de quarantaine.