Dimanche 25 février 2018
Birmanie
Birmanie
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Présentation de Charles Bouhelier, directeur général d'Artelia Myanmar

Par CCI France Myanmar | Publié le 09/01/2018 à 20:00 | Mis à jour le 09/01/2018 à 20:00
Charles Bouhelier, directeur général d'Artelia Myanmar

Chaque mois, la CCI France Myanmar nous fait découvrir ses membres. Ce mois-ci, découvrez Charles Bouhelier, Directeur général d'Artelia Myanmar.

Quelques mots sur votre entreprise en Birmanie et le secteur dans lequel vous travaillez. 
Artelia réalise ses missions de Conseil / Ingénierie sur neuf marchés: Construction (Design, Gestion de Projet, Supervision), Eau (Hydrologie, Gestion de la Ressource en Eau, Irrigation, Inondations), Environnement (Etudes d'Impact Environnemental et Social, Plans de Gestion Environnementale, Changement Climatique), Energie (électricité et distribution, hydroélectricité, énergie solaire), Maritime (ports : faisabilité et conception), Développement urbain (traitement de l'eau, gestion des déchets), Transport, Installations Industrielles et Projets Multisites. Artelia a travaillé sur des projets au Myanmar depuis plus de 10 ans, avec une première étude environnementale réalisée en 2004, et a eu du personnel permanent basé à Yangon depuis plus de 5 ans.
Artelia a géré plusieurs projets et études d'ingénierie à travers le pays : Yangon, Bagan, État Mon, État Rakhine, Région de Tanintharyi, etc., dans différents secteurs : études d'impact environnemental et social, gestion et ingénierie de construction, etc. avec des clients locaux et internationaux.
Artelia Myanmar Co. Ltd. a été officiellement enregistrée au Myanmar en 2014, et est étroitement liée à Artelia Vietnam - où plus de 500 personnes travaillent dans l'un de nos principaux hubs internationaux - et à nos autres filiales de la région - Thaïlande, Philippines, Cambodge, Singapour.

Quel message souhaiteriez-vous partager au sujet de l'environnement économique de la Birmanie?
"À Rome, fais comme les Romains", il en va de même pour la Birmanie. Il est important de se rencontrer, de discuter et de prendre le temps de vraiment comprendre ses partenaires et clients locaux, avant d'essayer de développer une relation prospère. Ceci est vrai partout, évidemment, mais cela est particulièrement vrai au Myanmar et implique une certaine adaptabilité et flexibilité. Par ailleurs, et cela a vraisemblablement déjà été dit dans ses colonnes, il faut être persévérant. De la prise de rendez-vous, jusqu'à l’obtention de documents officiels, en passant par le paiement de vos factures : soyez patients et mesurés dans vos attentes. De plus, les réformes économiques et réglementaires locales ne semblent pas aboutir aussi rapidement qu’escomptées, mais quoi qu’il en soit vous bénéficierez très certainement plus tard des connaissances et des relations que vous développez dès à présent. Pour conclure, la Birmanie est un pays qui offre déjà de belles opportunités, qui peuvent déboucher sur des succès raisonnables, pour peu que l’on s’y investisse sérieusement. Comme le montre le fort développement de nos équipes ici.

Votre vie en Birmanie et vos relations avec la France ?
Plus de trois ans et demi après mes premiers pas en Birmanie, je suis toujours heureux d'être ici. D'un point de vue professionnel, il est difficile de passer une semaine sans apprendre quelque chose de nouveau, et plus personnellement, il y a énormément de choses à découvrir dans un pays aussi culturellement riche. Evidemment, une mauvaise connexion internet, des coupures de courant, des coupures d'eau et certains petits désagréments quotidiens peuvent rendre la vie parfois un peu incommode, mais Yangon a déjà beaucoup changé et ces menus ennuis ont tendance à disparaître. Les jours où une carte sim coûtait plusieurs centaines de dollars sont maintenant loin ! Par ailleurs la relation avec la France est excellente, avec une communauté réduite (comparée à certains pays voisins) mais très active, avec notamment le précieux travail de ses représentants officiels : Ambassade et Service Economique, CCI France-Myanmar, Business France, IFB, AFD, etc. Ce n'est toujours pas l'endroit où il est le plus facile de trouver un camembert coulant à souhait ou une assiette de charcuterie, mais tout va bien.

Votre conseil pour un nouvel arrivant en Birmanie?
Soyez patient et flexible. Être en colère contre votre Internet / électricité / partenaires n’accélèrera pas les choses. Aussi, prenez le temps de construire votre propre espace personnel, un logement confortable où vous vous sentirez vraiment chez vous. Et n’oubliez pas de vous faire plaisir, c’est une très belle opportunité que de travailler ici. Oh, et un parapluie de secours ne peut pas faire de mal non plus.

Votre endroit préféré en Birmanie?
J’aime beaucoup les endroits inexplorés loin des villes principales, au plus proche de la nature, mais on ne peut pas non plus rester insensible face à l'atmosphère très vivante et décontractée de quelques Tea shops et bbq/beer stations de Yangon.

 


 

cci business

CCI France Myanmar

La CCI France Myanmar est un réseau d’affaires de plus de 90 entreprises françaises, birmanes et internationals dont l’objectif est de développer les relations économiques et commerciales entre la France et le Myanmar.
0 CommentairesRéagir

Communauté

Moi, Myat Marlar Oo alias Charlotte Mason

Elle est née avec un nom prédestiné qui symbolise parfaitement son caractère de battante altruiste: Myat Morlar Oo signifie "la fleur noble et pure qui sort intacte de la bataille"...