Lundi 26 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Premiers pas réussis pour la réforme de l’éducation

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 11/08/2019 à 17:10 | Mis à jour le 11/08/2019 à 18:36
Succes de la reforme de l'ecole primaire en Birmanie

Mis en place depuis juin 2017, le nouveau cursus pour l’école primaire est un succès, selon une étude conduite par des spécialistes japonais qui ont contribué aux changements en profondeurs du curriculum. Les enfants scolarisés dans les niveaux 1 à 3 – ce qui correspond en France aux trois premières années de primaire – apprennent désormais 9 matières, à savoir le birman, l’anglais, les mathématiques, la science, l’éducation sociale, morale et civique, les savoir-faire du quotidien, l’éducation physique et les arts (visuels comme manuels), selon les termes définis dans les nouveaux manuels scolaires. Chacun des 14 états ou régions du pays ajoute une matière de son choix à ces 9 matières obligatoires.

Ce nouveau curriculum et les manuels qui l’accompagnent (pour les élèves et les enseignants) sont le fruit du travail conjoint d’une trentaine d’experts provenant du Japon, des Etats-Unis, du Royaume-Uni, d’Irlande, des Philippines avec une soixantaine de spécialistes birmans, le tout sous les auspices du ministère de l’Education. La réforme est pour l’instant prévue jusqu’à la fin de l’école primaire, soit le niveau 5 dont la transformation prendra effet en 2021.

Afin d’évaluer les premiers résultats de cette réforme, les auditeurs japonais ont conduit un sondage auprès de 200 écoles à travers tout le pays, auquel s’ajoutent des visites de terrain et des entretiens avec des enseignants et des parents. Les retours sont extrêmement positifs. Les enfants plébiscitent l’éducation physique par exemple, et en niveau 2 ils sont 10% de plus qu’auparavant à dire aimer les mathématiques. Même constat du côté des parents, qui apprécient que leur progéniture soit plus motivée pour l’école.

Le nouveau curriculum ne se limite plus à la répétition de savoir mais développe également l’apprentissage actif, la créativité, le raisonnement et le travail d’équipe. Les nouveaux manuels sont très colorés et contiennent de nombreuses images et illustrations afin de rendre l’apprentissage plus pertinent et plus amusant.

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en Birmanie

ENVIRONNEMENT

Go green, Young man, Go Green

Depuis 2016, Novotel YangonMax est engagé dans un programme « Go Green » de réduction des déchets plastiques : sacs, pailles, stylos et bouteilles. Avec efficacité.

Expat Mag

ENVIRONNEMENT

Amazonie, le poumon vert de rage

Depuis plusieurs semaines, les incendies ravagent la forêt amazonienne dont 60% se trouvent sur le territoire brésilien. Lundi dernier, Sao Paulo se trouve plongée dans le noir en plein jour