Plus de déplacés après l'intensification des combats dans l'état Shan

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 01/11/2018 à 15:00 | Mis à jour le 01/11/2018 à 15:00
Armée Indépendante du Kachin se bat contre l'armee birmane

Le nombre de déplacés aurait doublé en une nuit, passant à 1 500 personnes depuis la reprise les combats entre le Conseil de Restauration de l'Etat Shan (RCSS) et les forces jointes du Parti Progressiste de l'Etat Shan (SSPP) et de l'Armée Nationale de Libération Ta'ang (TNLA) dans la partie nord de l'état. Selon des sources locales, l'armée birmane, la Tatmadaw, aurait installé un camp près du village de Nar Sai afin de calmer la situation et restaurer un semblant d'ordre. Selon les mêmes sources, cela aurait eu l'effet inverse sur la population, entraînant plus le départ de villageois. La majorité d'entre eux serait ainsi partie vers la ville de Lashio à l'exception d'environ 200 villageois qui auraient cherché refuge auprès de l'Eglise Baptiste Kachin. Les inquiétudes quant à la zone semblent aller croissantes. D'un côté, les combats empêchent les paysans de s'occuper de leurs cultures, avec toutes les implications qui en découlent, de plus il semblerait que les tensions augmentent dans une quinzaine de villages situés dans un rayon de 24 kilomètres autour de Lashio, laissant penser que les combats pourraient s'y étendre. Scénario soutenu par l'impression générale qu'aucun des groupes armés ne soient prêts à reculer du fait d'un imposant arsenal dont ils disposeraient selon des témoins.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Birmanie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale