Mardi 2 juin 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

A partir de ce jeudi, un ostréiculteur français chez Babett

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 17/10/2018 à 18:15 | Mis à jour le 17/10/2018 à 18:15
43103892_239253530086976_4555022046739824640_n

Bientôt Halloween, sa citrouille insipide et son matraquage commercial… Alors en bons irrésistibles Gaulois, Babett vous propose de plutôt consacrer vos kyats à un mets bien français : les huîtres. Du 18 au 20 octobre, le restaurant recevra un ostréiculteur de la région de La Rochelle pour une dégustation de mollusques tout frais descendus de l’avion. Au menu, fines de claire et huîtres maisons affinées par Adrien Geay lui-même, lequel sera présent pour discuter avec les amateurs. Pour l’occasion, une zone du restaurant sera consacrée, avec tapis de glace et ouverture des coquilles à la demande ! Comptez aux alentours de 15 000 pour 3 huîtres ou alors craquez pour la promotion de 6 fines de Claire accompagnées d’un verre de Chardonnais pour 25 000 kyats. Et si vous préférez un blanc plus sec, le conseil avisé mais pas aviné : le Château Loumelat, un sauvignon blanc qui servi bien frais vous ravira royalement le palais.

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

CINÉ

Rohingya, où quand Bollywood s’empare d’une crise humanitaire

Pour son premier film, Haider Khan clame vouloir montrer de manière réaliste « la détresse des rohingyas ». A voir ce qui a filtré de ce long métrage – bodybuilder et top model - c’est mal parti.

Vivre en Birmanie

DÉVELOPPEMENT

L’électricité, un défi pour la Birmanie

Sans un approvisionnement en énergie fiable et régulier, pas de développement possible. Une équation que les dirigeants ne parviennent pas à résoudre, tiraillés entre intérêts publics et privés.