TEST: 2242

Nouvelle vague de démissions dans le Rakhine

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 03/03/2019 à 15:00 | Mis à jour le 03/03/2019 à 15:00
Nouvelle vague de démissions dans le Rakhine en Birmanie

89 officiels du Département d'Administration Générale (GAD) officiant dans le district de Mrauk-U, dans le nord de l'état de Rakhine, ont démissionné vendredi dernier et ce par peur d'être arrêtés. 86% des villages du district, qui en compte donc 103, ont ainsi perdu leurs administrateurs. C'est la deuxième vague de démissions depuis le début de l'année s'opérant dans le Rakhine. En effet, en janvier dernier 30 administrateurs avaient démissionné dans le district de Rathedaung. Les raisons étaient également que les administrateurs craignaient pour leur sécurité. A l'image de la population, les administrateurs sont pris entre les menaces des groupes armés rebelles et de la Tatmadaw, les deux camps demandant une complète coopération et surtout une résistance affichée à l'autre camp.  L'armée birmane a notamment utilisée la loi pour menacer les administrateurs, ainsi jeudi dernier, quatre de ceux-ci ont été emmené pour interrogation avant d'être poursuivi légalement en accord avec l'article 17 de la loi contre les associations illicites. Une position très manichéenne intenable pour les administrateurs de cette zone qui plaident pour un cessez-le-feu qui leur permettrait de reprendre le travail sans craindre les représailles des deux côtés.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Birmanie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com