L’usine de textile Fu Yuen réintègre trente grévistes

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 01/11/2018 à 15:00 | Mis à jour le 01/11/2018 à 15:00
Le textile en Birmanie se porte bien

C'est officiel, après plusieurs mois de lutte acharnée ayant culminé il y a une dizaine de jours par des violences physiques faites dans des conditions troubles aux grévistes, l'usine de vêtement Fu Yuen, dont la direction est d'origine Chinoise, a accepté de réintégrer les trente grévistes qu'elle avait renvoyés le 20 août sans préavis et sous prétexte qu'ils gênaient la production et ne respectaient pas les règles de l'entreprise. L'usine aurait fait volte face grâce à la médiation du gouverneur de Yangon, U Phyo Min Thein. Lundi dernier avait également été organisée une grande marche rassemblant gréviste et activistes au parc Mahabandula demandant l'aide du gouvernement. L'entreprise de vêtements à ouvert en 2014 dans la zone industrielle Seikkan à Dagon et emploie 1 400 personnes.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Birmanie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale