Dimanche 15 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

L’université de Yangon pourrait remplacer ses absents

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 08/11/2018 à 16:00 | Mis à jour le 08/11/2018 à 16:00
L’université de Yangon pourrait remplacer ses absents en Birmanie

Pour la première fois cette année, l'université de Yangon, suite à la décision d'un comité spécial, pourrait décider de remplacer les étudiants s'étant qualifiés pour l'université sans s'être inscrits par la suite. Il serait, selon l'université, 500 dans ce cas.  Tin Maung Oo, membre de l'université de Yangon, explique : “La décision de les remplacer n'est pas encore prise. Ce sera décidé par le Comité d'Education de l'Université de Yangon la première semaine de décembre. Le comité doit attendre après la première semaine de l'année académique pour prendre sa décision.” En effet, les inscriptions sont connues mais la rentrée n'ayant pas encore eu lieu, il se peut que sur les 500 'absents' il y ait des retardataires. Tin Maung Oo l'assure cependant, si 500 étudiants font bel et bien défaut à l'université, le nombre de personnes sur la liste d'attente est bien suffisant pour combler ces absences. Pour cette année, 1 962 personnes ont réussi le test pour étudier à l'université de Yangon mais seulement 1 389 se sont inscrites. Si l'université valide la décision du conseil, ce serait une première. D'habitude, les absents ne sont pas remplacés. Il semblerait qu'une telle décision soit possible car nombres d'universités dont celle de Yangon ont changé leurs règles et peuvent maintenant gérer en interne et donc en privé, les décisions quant à qui accepter ou non. Selon la loi sur l'Education Nationale, les questions d'enseignement et administratives doivent être confiées à des établissements d'enseignement supérieur, qui constituent et autorisent la création d'organes administratifs conformément aux lois sur l'éducation en vigueur.

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

PUBLIREPORTAGE

« Avec ZappTax, je détaxe tous mes achats à chaque retour en France »

Expatrié à Shanghai depuis 10 ans, Josselin utilise l’application mobile ZappTax pour détaxer, à chacun de ses retours en France, tous ses achats réalisés tous ses achats réalisés dans l’Hexagone.