Jeudi 13 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

L’inquiétude persiste pour le dauphin de l'Ayeyawaddy

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 15/11/2018 à 15:00 | Mis à jour le 15/11/2018 à 15:00
dauphin d'Irrawaddy en Birmanie

L'Association pour la Conservation de la Nature et de la Biodiversity (BANCA) affirme que le dauphin de l'Ayeyawaddy, dont l'espèce est toujours menacée de disparition, est régulièrement vendu en tant que denrée alimentaire sur le marché de Ah Hlat, dans le district de Paung.
Thaw Phyo Shwe, membre de BANCA raconte :  “Au marché local des poissons en gros, j'ai trouvé une femelle dauphin Ayeyawaddy. Ses organes et ses ailerons avait été enlevés et elle était prête à la vente. Le vendeur a dit que l'animal avait été attrapé déjà mort... Ce dont je suis sûr, c'est que c'était un dauphin de l'Ayeyawaddy (ndlr : et donc protégé). Nous voyons souvent ce type de dauphin être vendu entier ou en morceaux.“
1,6 kilo coûte 11.000 kyats et on attribue toute sorte de bienfaits à ce poisson, certains prétendent que le goût est bien meilleur que la viande de bœuf et de porc, d'autres assurent que le poisson est bon pour la circulation sanguine.  Toujours est-il que selon la loi, entrée en vigueur en mai 2018, tuer ou vendre un animal ayant le statut de 'Faune' est passible de dix ans d'emprisonnement ou d'une amende de 300.000 kyats.
Cependant la pêche, dont celle du dauphin et son utilisation soit en tant que produit alimentaire ou autre reste une tradition ou tout du moins une habitude dure à changer.

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en Birmanie

CULTURE

Contes birman: Pourquoi il y tant de pagodes à Bagan?

L’histoire birmane nous a transmis de nombreux contes, issus de tout le pays, qui transmettent une morale au travers d’une courte histoire. Guillaume Rebière, auteur passionné de la Birmanie...