Mercredi 12 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

L’homme détenu et violenté par la police ne portera pas plainte

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 13/11/2018 à 15:00 | Mis à jour le 13/11/2018 à 15:00
Violence par la police en Birmanie

Le 9 novembre, Ko Aung Soe Htike, en route pour récupérer sa fille dans le district d'Ahlone à Yangon, se voit demander de suivre deux hommes habillés en civil. Montant dans une voiture et en route vers le commissariat le plus proche, Ko Aung Soe Htike, propriétaire d'une agence de voyage et ancien journaliste, ne reçoit toujours aucune explication quant aux raisons de son arrestation. Car il s'agissait bien d'une arrestation. Menotté dès son arrivée au commissariat, il est emmené en salle d'interrogation où il restera pendant quatre heures. Quatre heures de pressions mentale et physique pour lui faire avouer un crime dont il ne sait rien. Il s'agissait en fait d'un vol de téléphone portable, enregistré par une caméra de sécurité dans le bureau administratif d'Alhone et selon la police, l'homme filmé ressemblait à Ko Aung Soe Htike.  “Je croyais que le monde allait s'arrêter. Ils me menaçaient et me tapaient, et ils me forçaient à me confesser” a-t-il expliqué au journal Coconuts.  Quatre heures donc d'interrogatoire musclé pour le faire avouer et ce sont finalement sa femme accompagnée d'amis qui, en regardant la-dite vidéo, ont certifié qu'il ne s'agissait pas du même homme. Permettant la libération de l'homme accompagné d'excuses de la part des policiers. Suivant cet épisode, Ko Aung Soe Htike a décidé de ne pas porter plainte. Il préfère : “déposer une plainte auprès de la commission des Droits de l'Homme des Nations Unies, de MYPOL, financé par la communauté Européenne ainsi que la commission d'Etat de Droit afin que ces organismes permettent des changements structurels afin que de tels évènements ne se reproduisent pas.

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire en Birmanie ?

GASTRONOMIE

Les saveurs d’Automne à l'honneur au Strand Restaurant

L'une des plus belles adresses culinaires de Yangon, le Strand Restaurant, a annoncé une série de dîners uniques en collaboration avec le célèbre chef étoilé et Meilleur Ouvrier de France: R. Durand.

Vivre en Birmanie

CULTURE

Contes birman: Pourquoi il y tant de pagodes à Bagan?

L’histoire birmane nous a transmis de nombreux contes, issus de tout le pays, qui transmettent une morale au travers d’une courte histoire. Guillaume Rebière, auteur passionné de la Birmanie...