TEST: 2242

Les Nations Unies veulent retarder le retour des Rohingyas en Birmanie

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 15/11/2018 à 17:00 | Mis à jour le 15/11/2018 à 17:00
rohingyas

Cela pourrait sembler être un coup de théâtre. Après avoir poussé la Birmanie à rapatrier la communauté Rohingya ayant trouvé refuge au Bangladesh, voilà que les Nations Unies, par le biais de son haut commissaire aux Droits de l'homme Michelle Bachelet, tentent de freiner l'accord récemment trouvé entre la Birmanie et le Bangladesh. Ce dernier a d'ailleurs indiqué qu'il s'en tiendrait à ce qui avait été convenu avec la Birmanie. La raison en est cependant simple : “Nous avons observé de la panique et de la terreur parmi les réfugiés Rohingyas restant à Cox's Bazar et qui font face au risque imminent d'être renvoyés en Birmanie contre leur volonté”…  “expulser ou renvoyer de force des réfugiés et des demandeurs d'asile dans leur pays d'origine serait une violation évidente du principe de base de non-refoulement. Ce principe interdit tout rapatriement vers un pays où persistent des menaces de persécution ou sur la vie des rapatriés ainsi que sur l'intégrité physique et la liberté des individus” a expliqué Michelle Bachelet. Des observateurs ont remarqué que certaines familles préféraient se cacher plutôt que de rentrer en Birmanie. A l'inverse, 400 Hindous originaires du Rakhine et ayant fui en même temps que les Rohingyas se sont déclarés prêts à rentrer chez eux. 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Birmanie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com