Les enquêteurs de l’ONU appellent à couper les finances de l'armée

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 14/05/2019 à 18:30 | Mis à jour le 16/05/2019 à 13:15
Les enquêteurs de l’ONU appelle à couper les finances de l'armée en Birmanie

La Mission indépendante d'établissement des faits sur les violences contre les Rohingyas en Birmanie demande de stopper tout soutien financier à l'armée birmane. D’après elle, le gouvernement d’Aung San Suu Kyi n'a pas fait assez pour protéger la population. "Il n'y a eu aucun mouvement vers une résolution de la crise", a regretté en début de semaine Marzuki Darusman, le président de la Mission. La Mission, composée de trois enquêteurs, a réitéré son appel à poursuivre des hauts responsables de l'armée birmane pour génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre. Ne pouvant pas se rendre en Birmanie où l'accès ne leur est pas autorisé, les enquêteurs ont rencontré de très nombreux refugiés Rohingya dans le camp de Kutupalong au Bangladesh ainsi que dans la zone frontalière entre les deux pays où sont toujours bloqués environ 4 000 Rohingyas. La Mission doit rendre en septembre prochain son rapport final au Conseil des droits de l'Homme.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Birmanie !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale