Mardi 24 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les cerfs de Shwe Settaw sauvés grâce au financement participatif

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 14/05/2019 à 18:30 | Mis à jour le 14/05/2019 à 18:30
Les cerfs de Shwe Settaw sauvés grâce au financement participatif en Birmanie

Alors que les lacs et les étangs de la réserve naturelle de Shwe Settaw, dans la division de Magway, sont à sec, les garde-forestiers ont lancé une campagne de financement participatif en ligne (“crowdfunding”) pour payer le remplissage de ces réserves asséchées. Suite aux températures extrêmes de ces dernières semaines, la population de cerfs d'Eld, une espèce menacée de cervidés d'Asie du Sud-Est vivant dans les jungles d'Inde et de Birmanie, n’avait plus de sources d’eau auxquelles s’abreuver. Les garde-forestiers ont d’abord collecté les fonds avec leurs propres salaires afin de financer une navette régulière entre une rivière située à 15 kilomètres, et les étangs vides. Devant le niveau du montant nécessaire, ils ont finalement fait appel à Internet. “Heureusement, le projet a vraiment capté l’intérêt des gens”, a déclaré l’un des gardes, Thein Lwin, en ajoutant qu’ils avaient récolté plus d’un million de kyats (environ 650 USD) en quelques jours.  La somme est estimée suffisante pour payer l’essence et les frais nécessaires à la location d’un camion-citerne, capable d’effectuer les six voyages quotidiens jusqu’à la rivière. Chaque camion peut contenir jusqu’à 4 500 litres d’eau. Un millier de cerfs d'Eld ont été répertoriés dans la réserve naturelle Shwe Settaw.

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

SOCIÉTÉ

Mandalay va enregistrer les chiens de compagnie

Pour la première fois en Birmanie, un système officiel d’enregistrement d’un animal de compagnie va être mis en place afin de lutter plus efficacement contre la prolifération des chiens errants

Vivre en Birmanie

SANTÉ

Lutter contre le paludisme depuis l’espace

Une équipe de chercheurs utilisent des données collectées par satellites pour suivre et anticiper les poussées de paludisme parmi les populations de Birmanie

Expat Mag

ENSEIGNEMENT

Rémunération des profs : la France peut mieux faire !

De nombreux enseignants publient sur les réseaux sociaux leurs rémunérations sous le hashtag #balancetafichedepaiedeprof. Pourquoi ? Pour protester contre leurs salaires et leurs conditions de travail