Lundi 20 janvier 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le stationnement va devenir payant à Yangon

Par Lucya Pham | Publié le 03/12/2019 à 22:00 | Mis à jour le 03/12/2019 à 22:00
Photo : Un jour normal dans Yangon
embouteillage dans Yangon en Birmanie

Les embouteillages à Yangon ? L’un des cauchemars de l’automobiliste dans une ville qui compte quand mêmes près de 600 000 véhicules officiellement enregistrés. L’un seulement, car l’autre est le stationnement. Et bien sûr les deux sont intimement liés. Le Comité de développement de la ville de Yangon (YCDC) (plus ou moins l’équivalent de la municipalité en France) a donc décidé de s’attaquer à ce problème en passant à un système de stationnement payant qualifié « d’intelligent » par les autorités, sans qu’elles explicitent pour l’instant ce que ce terme recouvre. En revanche, la partie sonnante et trébuchante est, elle, bien claire : d’ici peu, il faudra payer pour se garer dans Yangon. Le tarif du stationnement devrait aller de 200 à 500 kyats de l’heure selon le type de véhicule et cela concernera seulement certaines zones de la ville.

La sélection finale de l’entreprise qui va mener à bien ce projet a été effectuée le 29 novembre dernier. U Lin Khaing, secrétaire de la commission des ponts et chaussées au sein du Comité, a ainsi expliqué que dans un premier temps un appel à manifestation d’intérêt a été publié et 26 sociétés y ont répondu. Puis 6 ont été sélectionnées pour répondre à l’appel d’offre. Et enfin, une a été choisie pour mettre en œuvre le projet. Lequel s’inscrit dans le cadre plus large du plan de rénovation urbain de Yangon afin d’en faire une métropole moderne dotée d’infrastructures plus avancées.

L’idée derrière ce nouveau système de stationnement est de forcer les automobilistes à ne se garer que sur des emplacements autorisés. Le système a fait ses preuves un peu partout dans le monde… Le YCDC considère que si la circulation dans Yangon reste très compliquée, avec ses embouteillages qui durent des heures, c’est en partie dû aux voitures et camions stationnés n’importe comment dans les rues, qui créent de ce fait des étranglements et ralentissent la circulation. Le phénomène s’est aggravé après 2011, lorsque le gouvernement a facilité l’importation de véhicules et que toute la ville est devenue un gigantesque parking chaotique.

Reste à savoir si la municipalité sera capable de faire respecter cette obligation de stationnement sur des emplacements payants et elle pourra construire suffisamment de places pour le parc automobile de la ville.

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en Birmanie

ENVIRONNEMENT

Dr. Air Bear mesure la qualité de l’air à Yangon

Un groupe d’étudiants a développé un robot en forme d’ours afin de mesurer la qualité de l’air à Yangon et ils ont conduit leurs analyses tout décembre 2019. Résultat : air souvent dangereux pour tous