Lundi 19 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le Parc d’attractions abandonné de Yangon (Publié le 07/09/17)

Par Sébastien Lafont-Frugier | Publié le 09/08/2018 à 20:00 | Mis à jour le 09/08/2018 à 20:00
AE5A1914

Il semble bien que le lugubre ait le vent en poupe. Une sorte de fascination pour le sordide. Comme ces "ghost tours", ces visites guidées et nocturnes des coins sombres et hantés qui existent dans de nombreuses capitales et grandes villes du monde entier. Du monde entier, y compris Yangon. Dans cette métropole birmane, aussi, le club très secret des adeptes de ces promenades nocturnes a trouvé sa source d'adrénaline : un Parc d'attraction abandonné. Mais rassurez-vous, rien de malsain là-dedans. C'est même presque bon enfant et plus que suffisant pour piquer notre curiosité.

D'autant plus que les informations ne sont pas légion : si ce Parc est abandonné, il semble aussi bien caché. Nous l'avons enfin trouvé. Encore fallait-il ensuite y pénétrer. Car officiellement, c'est interdit au public. Mais personne n'est vraiment là pour vous le dire. De toute manière, une fois sur place, on se rend vite compte que des curieux sont passés par là, que ce soit par-dessus la barrière endommagée, au travers du grillage éventré ou par dessous la planche en bois bloquant l'accès. Bref, tous ont bravé l'interdit et trouvé leur moyen de s'introduire. Quant à nous, nous sommes passés par une ancienne fenêtre d'un bâtiment abandonné. Premiers frissons Ô combien transgressifs !

Nous voilà donc partis pour l'épique exploration...
Plusieurs choses frappent le visiteur très rapidement : d'abord vos propres mains qui chassent du moindre bout de peau découverte les voraces moustiques qui squattent les lieux. S'il y a eu ici des fantômes, ils ont très certainement été chassés par ces moustiques. Ensuite, la nature a clairement repris ses droits, les herbes hautes et les arbres ont généreusement reverdi l'espace façon jungle luxuriante. Étrange impression, surréaliste, que de voir les branches des arbres s'enlacer autour des rails suspendus. Les vestiges de ce qui devait être un  grand huit transportant, à un train d'enfer, les visiteurs dans tout le parc à quelques mètres seulement au-dessus des piétons. Et puis aussi, ce qui ressort un peu partout, c'est l'état incroyable de conservation des équipements. Si, clairement, le parc ne peut redémarrer demain, les équipements eux, n'auraient pas besoin de grand-chose pour reprendre vie. Et donc tout le parc semble vraiment avoir été abandonné comme ça, comme fermé un lundi et jamais rouvert. On s'attend presque à trouver le squelette, parfaitement blanchi bien sûr, d'un enfant, perdu un instant et finalement pour toujours... Mais rassurez-vous encore : rien d'aussi macabre au chapitre découverte. Ce que vous trouverez à la place, ce sont des chiens errants et ayant trouvé ici un havre de paix relative, au milieu des autos tamponneuses, entassées dans un coin pour permettre à des footballeurs de l'extrême de profiter de l'espace clos, très certainement pour ne pas avoir à chercher la balle trop loin.

Plus loin, un "manège de la jungle" vous invite à chevaucher ses chevaux crasseux mais toujours fringants et bizarrement, alors que des visiteurs viennent certainement ici de temps en temps sinon régulièrement, l'endroit n'a pas été transformé en décharge publique : pas de cadavres de bouteilles ni de montagnes d'immondices. Bien sûr, il y a des petits dégâts et quelques détritus ça et là : des portes à demi-sorties de leurs gonds, des ampoules cassées, des lampadaires de guingois, etc. Un vrai inventaire à la Prévert, mais tout compte fait, l'état général garde un certain attrait. Il y a même quelques scènes grotesques, drôles, comme ce capitaine d'un bateau pirate qui autrefois, a dû peut-être se balancer sur son axe en brandissant un sabre menaçant ou une bouteille de bière vide évidemment. Donc le parc d'attraction, bien qu'abandonné, garde somme toute un esprit bon enfant. Et à notre soulagement, la rumeur insistante disant que l'endroit est infesté de serpents n'a pas était vérifiée. En tout cas lors de notre visite. Au final, cet endroit, c'est un peu comme si on avait mélangé une ville fantôme du Far West avec deux pincées d'Indiana Jones et le Temple Maudit. Pas effrayant pour un sou, mais plutôt étrange et intrigant.

Qu'a-t-il donc bien pu se passer ?
Si seulement les moustiques pouvaient parler... Il y aurait des milliers de témoins au mètre carré. Quoi qu'il en soit, notre visite achevée, il était temps de batailler pour ressortir de ce lieu fantôme (peut-être même damné, qui sait) et dont les autorités semblent vouloir se débarrasser puisqu'elles recherchent un repreneur... De toute évidence, ils n'ont peut-être pas encore eu l'idée d'en faire un de ces "ghost tours"...
 

 

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

TECHNOLOGIES

Mandalay, future Ville Intelligente?

Lors du 32ème sommet de l’ASEAN à Singapour, en avril dernier, le premier ministre de l'île Lee Hsien Loong évoquait un réseau de Villes Intelligentes d'Asie du Sud Est afin de participer à un....