Jeudi 20 septembre 2018
Birmanie
Birmanie
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le mystérieux “Secrétariat” de Yangon

Par Charles Julliard | Publié le 29/11/2017 à 20:00 | Mis à jour le 29/11/2017 à 20:00
british-colonial-building-yangon

De tous les bâtiments emblématiques qui constituent le patrimoine en péril de Yangon, c'est sans doute le plus colossal. Héritage de l'empire britannique, il fut le témoin de l’assassinat de Bogyoke Aun San, le père de Daw Aung San Suu Kyi ainsi que de 6 ministres, le 19 juillet  1947, aujourd'hui célébré comme le Jour des Martyrs c’est l’un des seuls jours d’ouverture du Secrétariat.

Le Secrétariat et son histoire

C'est le plus grand bâtiment colonial de Yangon. Facilement reconnaissable à ses murs  de briques rouges apparentes, il est situé en plein coeur de la ville. Le bâtiment des ministres, également appelé le Bureau des ministres et anciennement le Secrétariat (ou the Secretariat Building), était le siège domestique et administratif de la Birmanie britannique et fut construit  entre 1889 et 1905. L’impressionnante structure rouge a donc aujourd'hui plus de 120 ans.  Le bâtiment central a été achevé en 1902, tandis que les ailes du complexe ont été achevées en 1905. Il occupe un bloc entier de la ville et est délimité par Anawrahta Road au nord, Theinbyu Road à l'est, Maha Bandula Road au sud et Bo Aung Kyaw Street à l'ouest. C'est là où Bogyoke Aung San, le père de Daw Aung San Suu Kyi, et six de ses ministres furent assassinés le 19 juillet 1947. Aujourd'hui commémoré en tant que Journée des Martyrs, le bâtiment qui est ouvert au public à cette date, est actuellement sur la liste du patrimoine de la ville de Yangon. 

Jusqu'en 1972, le complexe était appelé Secrétariat du gouvernement. Jusqu’à ce que la capitale soit déménagée à Naypyidaw en 2005, le bâtiment, renommé Bureau des ministres, a été abandonné. Un sursis est venu en 2011 lorsque le ministère de la Construction l'a choisi comme l'un des cinq principaux bâtiments du patrimoine de Yangon pour subir des rénovations de base. Un groupe privé a depuis pris en charge le bail et les plans comprennent un centre culturel et un musée historique, qui comprendra l'ancien bureau d'Aung San et la pièce où il a été abattu.

Comment le visiter ?
Lors de rares expositions ou tous les 19 juillet lors de la commémoration du Jour des Martyrs. Mais attention, le lieu attire énormément de monde, locaux et expatriés. Lors de l'attente qui s'effectue dans la rue, attention au trafic autour de l'endroit qui est encore plus dense que d'habitude lors du Jour des Martyrs et bien entendu, il faut prévoir le temps d'attente, souvent très long, et le temps de la visite. L'affluence est plus mesurée lors d'expositions.

 

 

 

 

 

 

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Bodjack ven 01/12/2017 - 22:02

Grâce à cette visite guidée et virtuelle de ce bel édifice chargé d'histoire qu''est Le Mystérieux Secrétariat et dont "le petit journal"nous gratifie,nous pouvons compléter notre carnet de voyage riche en découvertes sublimes que nous a offert ce magnifique pays :La Birmanie Il nous encore beaucoup à découvrir.... Donc, nous reviendrons,c'est certain

Répondre

Communauté

SOCIÉTÉ

La boulangerie française à Yangon!

Yangon est une ville très cosmopolite. Nous y rencontrons des gens qui viennent des quatre coins du monde. Ainsi, il est notamment possible de croiser le chemin d’anglais, d’allemands, d’australiens..

Vivre en Birmanie

SOCIÉTÉ

La boulangerie française à Yangon!

Yangon est une ville très cosmopolite. Nous y rencontrons des gens qui viennent des quatre coins du monde. Ainsi, il est notamment possible de croiser le chemin d’anglais, d’allemands, d’australiens..