Samedi 17 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le ‘Myanmar Press Council’ change de tête, mais pas d’idée

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 11/09/2018 à 16:00 | Mis à jour le 11/09/2018 à 17:37
Myanmar press council

Ohn Kyaing a été élu président du MPC le 8 septembre 2018 et celui-ci n’a laissé aucun doute quant à sa mission. L’homme, qui a commencé sa carrière de journaliste en 1945, a déclaré vouloir utiliser sa position pour protéger le gouvernement et les officiels militaires des enquêtes de la Cour Pénale Internationale, enquêtes qu’il qualifie “d’insultes à la souveraineté du pays” et d’entraîner les journalistes qui n’avaient pas les compétences pour le faire. Il a également évoqué la création d’écoles de journalisme pour "dévier" les critiques internationales, ajoutant que “aujourd’hui, les gens dans les médias, surtout les jeunes, manquent de connaissance, d’expérience et d’éthique.” Ohn Kyaing, qui était vice-président avant cette récente élection, avait déclaré alors, s’adressant au commandant en chef de l'armée birmane, que “la Tatmadaw (armée birmane) et les médias avaient le même esprit et le même but.” Pour rappel, le MPC avait gagné son indépendance du ministère de l’Information en 2013. Cependant les critiques d’une subjectivité étatique n’ont jamais cessé. Il est peu probable que l’élection de Ohn Kyaing, en remplacement de Aung Hla Tun, à la présidence du MPC, ne calme ces critiques.

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

ENVIRONNEMENT

Green Lotus, pour un Myanmar Vert !

Depuis 2013, l’équipe de Green Lotus a posé ses valises à Yangon pour participer activement à l'action pour un développement réellement soutenable du Myanmar de demain, et pour la promotion des...