Mercredi 22 septembre 2021
TEST: 2242

Le journaliste Yuki Kitazumi inculpé de « diffusion de mensonges »

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 05/05/2021 à 22:00 | Mis à jour le 05/05/2021 à 22:00
Photo : Yuki Kitazumi durant une manifestation à Yangon
Yuki Kitazumi journaliste inculpé japonais BIrmanie

Triste nouvelle pour la Journée de la liberté de la presse : Yuki Kitazumi, 45 ans, un journaliste pigiste japonais qui a été arrêté le 18 avril dernier chez lui à Yangon et est incarcéré depuis à la prison d’Insein a été inculpé le 3 mai « pour diffusion de mensonges », a fait savoir l’Ambassade du Japon en Birmanie. Le journaliste risque jusqu’à 3 ans de prison ferme s’il est reconnu coupable.

Les représentants japonais locaux demandent instamment au gouvernement militaire de relâcher Yuki Kitazumi et dès le 20 avril le porte-parole du gouvernement nippon, Katsunobu Kato, avait réclamé sa libération immédiate. Sans succès pour l’instant. Kitazumi, un ancien du journal Nikkei business daily, couvrait les manifestations anti-gouvernementales depuis le début de la crise et avait mis en ligne sur des réseaux sociaux des informations très critiques, mais a priori – selon les médias japonais – correctes, des militaires. En revanche, il n’a pas hésité à se montrer avec le signe des trois doigts chers aux militants anti-gouvernement.

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s) Réagir

Actualités

ECONOMIE

Le kyat y’en a plus rien valoir du tout

Rumeurs, inflation, planche à billet… La devise birmane s’étiole depuis trois ou quatre mois et a atteint son plus bas historique vendredi 17 septembre à 2 200 kyats pour un dollar étasunien.

Que faire en Birmanie ?

BIEN-ÊTRE

Le Laguna Spa a ouvert ses portes à l’hôtel Melia

Difficile de se changer les idées entre le couvre-feu et la Covid-19… Un petit coin de paradis fait pourtant peu à peu son nid à l’hôtel Melia : un nouveau spa de luxe où tout est calme et volupté.

Vivre en Birmanie

ECONOMIE

Le kyat y’en a plus rien valoir du tout

Rumeurs, inflation, planche à billet… La devise birmane s’étiole depuis trois ou quatre mois et a atteint son plus bas historique vendredi 17 septembre à 2 200 kyats pour un dollar étasunien.