Lundi 13 juillet 2020

Le gouvernement s’équipe de voitures blindées

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 08/12/2019 à 22:00 | Mis à jour le 08/12/2019 à 22:00
voitures blindees

Ce n’est certainement pas une des priorités de la population, mais cela semble être devenu urgent pour le gouvernement : l’achat de véhicules blindés. Le président Win Myint a ainsi officiellement demande au parlement fédéral de l’autoriser à acquérir six voitures de luxe entièrement blindées afin que « les officiels de haut-niveau et les personnalités étrangères en visite en Birmanie puisse se déplacer en toute sécurité ». Pas que la moindre attaque contre de tels personnages soit à déplorer récemment – la dernière voiture à avoir été criblée de balles ces derniers jours était celle d’une brave dame qui circulait tranquillement dans l’état de Shan et que la police a prise pour cible sans sommation en la confondant avec la voiture d’un trafiquant de drogue – mais on ne sait jamais, n’est-ce pas, un accident est si vite arrivé… Le Président n’a pas fourni de précisions sur les individus qu’il a qualifié d’« officiels de haut-niveau ».

U Maung Maung Win, le vice-ministre de la Planification, des Finances et de l’Industrie a ensuite expliqué aux députés que six véhicules Toyota modèles Land Cruisers 2019 et 2020 avaient été choisis et que le bureau de l’Equipement avait agréé la dépensé pour un montant de 1,24 milliard de kyats (environ 750 000 euros). Le vice-ministre a ensuite demandé aux députés de voter en faveur d’une annulation des taxes dues pour un tel achat, à savoir près de 400 000 euros. Légalement en effet, les véhicules blindés sont sujets à une surtaxe de 50% plus 5% de taxe commerciale. Mais U Maung Maung Win a insisté sur le fait que le parlement avait parfaitement le droit d’annuler ces prélèvements s’il le souhaitait. Et le vice-ministre a fortement encouragé les élus à le souhaiter… Les représentants du gouvernement n’ont en revanche pas précisé quand les voitures seraient livrées par la firme japonaise.

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre en Birmanie

CORRUPTION

Un général de police condamné pour harcèlement sexuel

Le général Zaw Moe Than, responsable des promotions et mutations au sein de la police, a reçu vendredi 3 juillet une peine de prison pour avoir exigé des faveurs sexuelles contre des promotions.

Expat Mag

TÉMOIGNAGES

Expatrié et Ambassadeur de France malgré moi

Vivre à l’étranger revient souvent à devenir, volontairement ou non, un ambassadeur de son pays. Alors que le 14 juillet approche, nous avons recueilli les témoignages de ces Français expatriés