Vendredi 16 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le Goût à la française: dégustation chez Babett, Eatery & Bar

Par David Hardillier | Publié le 19/03/2018 à 20:00 | Mis à jour le 23/03/2018 à 04:24
Photo : David Hardillier
Babett Yangon Birmanie

Vous êtes maintenant au courant, surtout si vous êtes français expatrié en Birmanie. Depuis 4 ans maintenant, la gastronomie française est célébrée partout dans le monde, le 21 mars. "Goût de France" ou "Good France", c’est l’occasion de découvrir ou redécouvrir la cuisine française. Cette année, Babett vous donne rendez-vous tout le mois de mars pour cette occasion. A table !

Ouvert en septembre dernier, Babett Eatery & bar est vite devenu le restaurant prisé des yangonites. A la fois chic et abordable, vintage et moderne, le restaurant donne envie d’y prolonger sa soirée. Idéalement situé au rez-de-chaussée de l’Hotel G, sur Alan Pya Pagoda Street, vous pourrez tout aussi bien venir y déguster un repas complet en intérieur que prendre un petit rafraîchissement au bar ou en terrasse.  

Crédit photo: David Hardillier

On sent un petit peu de chez soi lorsque l’on rentre chez Babett. Non pas parce que le Chef, Christophe Buzare, est français. Non plus parce je sais que je vais manger des petits plats français et que cela me manque un peu parfois. Non, non! Tout simplement parce que l’atmosphère y est très chaleureuse, qu’il y a de l’espace pour se poser tranquillement et que l’on sent la bonne humeur ambiante. Toutes les conditions sont donc réunies pour passer un bon moment. Et quand en plus, tout le mois de mars est consacré au Goût de France,vous savez que la soirée sera bonne. Allez, je sens que vous ne tenez déjà plus. Voici le donc le menu Goût de France, concocté par la cuisine de chez Babett. Cela se passe en 5 étapes.

Tout commence par une Terrine de foie gras traditionnel à l’Armagnac, le tout accompagné d’une confiture d’oignons et de tranches de baguette grillée. Autant vous le dire, j’ai laissé mes convictions de coté pour cette entrée. Déguster un foie gras sur une baguette grillée en plein coeur de Yangon, cela ne se refuse pas. Tout s’est très bien passé et j’ai été à deux doigts de demander si un petit morceau ne serait pas resté quelque part dans la terrine! Mais ne soyons pas trop gourmands, nous ne sommes qu’au premier plat.

En effet, très rapidement arrive un Confit de canard et sa soupe aux choux, carottes et bouillon de canard. C’est la première explosion de papilles. Les saveurs sont bien balancées, la canard est savoureux. La dégustation se poursuit très bien. Mais ne nous endormons pas sur nos lauriers! Le troisième plat qui nous est proposé dans ce menu est un Filet de bar accompagné de ses moules "Bouchot". Je ne vais pas vous le cacher, je ne suis pas un grand amateur de poissons ni de fruits de mer. Mais encore une fois, j’ai été agréablement surpris. Je me suis même laissé tenter à manger les moules "Bouchot". Le filet de bar, par contre, a été apprécié à sa juste valeur. Voilà, nous y sommes, c’est le moment fatidique. Je commence à arriver à satiété. En même temps, la corbeille de pain est vide. Une bonne baguette, que voulez vous, je n’ai pas résisté! 

Crédit photo: David Hardillier

Heureusement pour moi, il y a un petit peu d’attente pour le quatrième et avant dernier plat. Il s’agit d’un Filet d'agneau grillé au charbon de bois. A l’approche du plat, les papilles se réactivent, la faim revient d’un coup. Et bien oui, là encore je n’ai pas été déçu. La viande est tendre et savoureuse. Un petit peu trop de gras à mon goût mais la portion est belle et se laisse savourer généreusement dans la bouche.

Crédit photo: David Hardillier

Enfin, le menu se termine par le dessert. "Bien sur que ça se termine par un dessert!" me direz vous. Et bien vous saurez qu’en Birmanie, dans un restaurant, vous mangerez un plat et seulement un plat. Il est rare que l’on vous propose un dessert. Du moins dans les petites échoppes du coin de la rue. Se voir donc proposer des Fraises frites sur une brioche perdue, le tout dans une verrine d’où s’échappe une épaisse fumée blanche, magie de la cuisine moléculaire, est une bénédiction! Cela faisait longtemps que je n’avais pas mangé de brioche perdue et le plaisir fut à la hauteur. La glace au pain d’épices accompagnant la brioche perdue fini de compléter le tableau. 

Crédit photo: David Hardillier

Vous l’aurez compris, la soirée et le repas ont été succulents. Gustativement et visuellement. Le "Goût de France" chez Babett vont le détour. Le menu proposé est à 75 000 Kyats et un supplément fromage, de l’Ossau Irraty, vous est proposé pour 7 000 Kyats. Profitez en, tout cela se termine le 31 mars !

Babett, Eatery & Bar est situé au rez-de-chaussée de l’Hotel G
Au coin de la rue Alan Pya Pagoda et de la rue Yaw ini Gyi à Yangon.
Facebook

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

ENVIRONNEMENT

Green Lotus, pour un Myanmar Vert !

Depuis 2013, l’équipe de Green Lotus a posé ses valises à Yangon pour participer activement à l'action pour un développement réellement soutenable du Myanmar de demain, et pour la promotion des...