Mardi 22 septembre 2020

Le festival des fleurs de Pyin Oo Lwin commence ce week-end

Par Rédaction lepetitjournal.com Birmanie | Publié le 12/12/2019 à 22:00 | Mis à jour le 12/12/2019 à 22:00
Photo : Le parc Kandawgyi de Pyin Oo Lwin un matin de festival
Le parc Kandawgyi de Pyin oo Lwin un matin de festival en Birmanie

Le quatorzième festival des fleurs de Pyin Oo Lwin commencera ce dimanche 15 décembre pour s’achever un mois plus tard, le mercredi 15 janvier 2020. Cet événement constitue désormais l’un des grands moments touristiques de la Birmanie, même s’il s’agit pour l’essentiel de tourisme interne et birman. U Wai Myo Aung, directeur-adjoint du parc national Kandawgyi de Pyin Oo Lwin, où se situent à peu près toutes les activités, décrit celles qui émailleront ce mois de fêtes et de célébrations : « Sur l’ensemble du mois, nous modifierons les compositions florales à sept reprises et le clou de cette édition sera les labyrinthes de fleurs symboliques composés de tournesols, pour représenter la Birmanie, de tulipes pour les Pays-Bas, de roses pour l’Angleterre et de lys, pour l’Italie ».

Ces plantations se feront avec l’aide d’experts étrangers des pays concernés. C’est ainsi par exemple que des Néerlandais sont présents pour montrer aux jardiniers locaux comment manipuler les quelque 65 000 tulipes nécessaires à leur labyrinthe… Ce sont en tout en effet des centaines de milliers de fleurs et plantes qui seront comme chaque année exposées durant ce festival. « Nous planterons en tout 60 000 tournesols, 65 000 tulipes, 90 000 roses et 9 000 lys pour ces labyrinthes » complète U Wai Myo Aung, « et ce n’est pas tout, Car bien sûr le festival ne se limite pas à ces labyrinthes. Nous utiliserons pas loin de 400 000 fleurs en tout, et nous présenterons plus d’une trentaine d’espèces de plantes rares de notre pays, et une trentaine supplémentaires provenant de Chine et de Thaïlande ».

Bien sûr, reconnaît l’expert, « ce n’est pas simple de transporter toutes ces plantes et de les maintenir en bonne santé, notamment celles qui viennent de loin, et c’est pourquoi, vu la saison et le climat habituel de Pyin Oo Lwin en décembre/janvier, plutôt froid, nous avons privilégié les fleurs d’hiver, celles qui aiment la fraîcheur. Et puis il faut constituer des stocks car en cas de pluies ou de gros coup de froid, nous devons être capables de remplacer les plantes endommagées afin que les présentations restent aussi belles et attractives pour les visiteurs ».

Outre les attractions florales, des explications sur la physiologie des plantes et des cours de jardinages seront dispensées gratuitement, un concours de photos se tiendra, ainsi qu’un marché aux plantes pour ceux désireux d’agrémenter leur jardin. Des concerts gratuits de célébrités birmanes se tiendront également dans la ville pendant ces quatre semaines de fêtes.

Pour U Wai Myo Aung, le festival est bien sur l’occasion d’admirer des plantes et des fleurs magnifiques élaborées dans des compositions florales complexes et impressionnantes, mais c’est aussi « un moment pour amener le public à aimer les fleurs, la nature et l’environnement, et donc à le respecter ensuite un peu plus ». Environ 7 milliards de kyats sont investis dans cet événement (de l‘ordre de 4,2 millions d’euros) dont 3 milliards rien que pour les fleurs. L’année dernière, le festival a attiré plus de 600 000 visiteurs, devenant un véritable enjeu touristique pour les régions de Pyin Oo Lwin et Mandalay.

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Élection

Election, piège à trouffion

Jusqu'au 25 septembre, LePetitJournal.com Birmanie publie à nouveau des articles plébiscités par les lecteurs. L’occasion de les découvrir ou de les relire. Comme sur les militaires et les élections.

Communauté

CULTURE

Pourquoi l’escargot n’a jamais de courbatures

Jusqu’au 25 septembre, LepetitJournal.com Birmanie publie à nouveau des articles plébiscités par les lecteurs, dont des contes birmans traduits par Guillaume Rebière, auteur passionné de la Birmanie.

Vivre en Birmanie

Élection

Election, piège à trouffion

Jusqu'au 25 septembre, LePetitJournal.com Birmanie publie à nouveau des articles plébiscités par les lecteurs. L’occasion de les découvrir ou de les relire. Comme sur les militaires et les élections.