Lundi 16 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le festival des ballons de Taunggyi, c’est parti !

Par Francis Waltari | Publié le 05/11/2019 à 22:00 | Mis à jour le 05/11/2019 à 22:00
festival des ballons taunggyi 2019 en Birmanie

La montgolfière ornée d’une gigantesque représentation du Bouddha s’élève lentement dans le ciel noir de Taunggyi. Alors que des dizaines de milliers d’yeux éblouis la suive, la clameur monte. Une pluie de feu d’artifice surgit de la nacelle est rempli les cieux en une coupole scintillante, sous un tonnerre d’applaudissement : ce soir du 3 novembre, le festival des ballons de Taunggyi 2019 a officiellement commencé !

Dans la capitale de l’état de Shan, la célébration bouddhiste de Tazaungdaing, qui marque la fin de la saison des pluies, prend la forme de ce concours de montgolfières et de pyrotechnie. Chaque quartier de la ville, chaque village alentour, et de nombreux mécènes se cotisent afin d’envoyer dans le ciel le plus beau ballon avec sa nacelle chargée de feux d’artifices. Le concours de ballons, instaurée en 1894 sous l’ère colonial, va durer une semaine. Chaque soir jusqu’à la pleine lune du 11 novembre, des dizaines de montgolfières vont être admirées par des centaines de milliers de Birmans et quelques étrangers venus des quatre coins du pays.

Devant les barrières de sécurité bloquant l’accès à l’aire de décollage, c’est la bousculade. Les camions transportant les montgolfières encore empaquetées forment une longue queue qui disparaît dans la foule. Ceux de tête viennent d’un village Pa-O proche de Taunggyi. Les hommes en costume traditionnel sont reconnaissables au turban multicolore qu’ils portent sur la tête. Ils sont juchés en grappes sur les véhicules et chantent au son des tambours et des cymbales de leur orchestre ambulant.

La police, qui est chargée de la sécurité du festival, ouvre les barrières afin de laisser passer deux camions et leur précieuse cargaison. Le joyeux convoi se met alors en marche dans la cohue la plus totale et se dirige vers le centre de l’immense terrain afin de déployer la montgolfière. Les forces de l’ordre ont ensuite un peu de mal à empêcher le reste de la foule de rentrer mais parviennent tout de même à installer à nouveau les chevaux-de-frise barbelés en travers de la voie au milieu de cette émeute festive.

Il faut dire que la plupart des spectateurs attendent sur place depuis l’après-midi, après avoir passé presque une heure dans les embouteillages sur les chemins d’accès à cet espace connu sous le nom anglais de « Fire Balloon Festival Field » situé en bordure du centre-ville.

Il est maintenant 21h, la plaine immense est saturée, tout le monde est assis à même le sol, entre les nombreuses échoppes. Les restaurants temporaires installés sur le pourtour sont remplis eux aussi. Sur les parkings, certaines familles commencent à s’installer pour dormir dans leurs véhicules, d’où elles pourront tout de même apercevoir les ballons qui vont décoller régulièrement toute la nuit. Ces scènes se répéteront durant toute la semaine. Et la plus grosse célébration aura lieu lundi 11 Novembre, le soir de la pleine Lune qui marque la fin du festival.

On l’aura compris, qui veut participer à cet événement ne pourra pas s’y prendre au dernier moment. Beaucoup d’hôtels de la ville sont pleins, de même que de nombreux vols et bus en partance de Yangon ou de Mandalay. Mais le temps passé à s’organiser et à se rendre sur place sera récompensé par des souvenirs inoubliables.

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

PUBLIREPORTAGE

« Avec ZappTax, je détaxe tous mes achats à chaque retour en France »

Expatrié à Shanghai depuis 10 ans, Josselin utilise l’application mobile ZappTax pour détaxer, à chacun de ses retours en France, tous ses achats réalisés tous ses achats réalisés dans l’Hexagone.